Nanoscribe, spécialiste de la micro-impression 3D, est partenaire technologique du projet de recherche MiLiQuant. Financé par le BMBF, le projet vise à développer des sources de rayonnement en grande partie sans alignement et sans entretien pour un domaine d’application industriel. 

Les capteurs pour le diagnostic médical ou la conduite autonome ainsi que les procédés d’imagerie quantique pour la technologie médicale sont quelques exemples d’applications qui peuvent être réalisées dans l’arène industrielle.

Michael Thiel, directeur scientifique de Nanoscribe, voit un grand potentiel pour la technologie quantique dans l’utilisation de la micro-optique additive : « Avec nos imprimantes 3D, des composants micro-optiques de haute précision peuvent être produits en un temps record avec une résolution submicrométrique et une grande liberté de conception. Nous sommes heureux d’apporter notre profond savoir-faire au projet MiLiQuant pour le développement des technologies d’emballage. »

Pour rappel, les imprimantes 3D de Nanoscribe intègrent la technologie de polymérisation à deux photons (2PP). Les imprimantes 3D du fabricant doivent transformer les modèles numériques directement en objets physiques avec une résolution submicronique.

Dans ce projet MiLiQuant, les pièces imprimées seront assemblées avec d’autres éléments pour former un ensemble compact qui servira à l’utilisation sans alignement ni maintenance de cette technologique quantique.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com