En Allemagne, 90% des taxis roulent en Mercedes et pourtant il existe une variété de choix en matière de voitures dans l’industrie automobile allemande. Cependant, le choix principal reste la Mercedes selon Thibaut Mathieu, General Manager South-West EMEA Stratasys, car après plus de 500 km, elle continue de rouler, aisément et efficacement.

Thibaut Mathieu

Dans l’industrie de l’impression 3D, on fait face à une variété de choix en matière d’imprimantes 3D, mais dans l’analyse du rapport qualité/prix, les PMEs, start-ups ou néophytes mettent un accent particulier sur le prix – ce qui est tout à fait compréhensible quand on connaît les challenges financiers d’une start-up ou d’une PME – Toutefois, après une seconde réflexion, ces sociétés ne devraient pas plutôt chercher « leur « imprimante 3D Mercedes » qui serait capable de faire 500 km de plus ? »

Thibaut Mathieu et moi avons longuement débattu de ce point lors du salon 3D Print. Un débat où on aurait dit que je prenais la défense des petites sociétés (toujours en pleine réflexion sur comment apporter l’innovation au sein de leur société tout en évitant de se ruiner) face au géant Stratasys, un débat qui avait au centre la F120, la toute dernière technologie FDM du fabricant israélien.

A la fin de cette conversation, Thibaut Mathieu met en évidence un fait irréfutable : « Ce n’est pas avec une approche de besoin de connaître la technologie que l’imprimante 3D F120 a été créée. C’est dans une optique d’assurer la qualité et la capacité de reproduire plusieurs fois. En somme, c’est une solution qui répond aux besoins de prototypage et d’outillage des professionnels industriels. »

La nouvelle venue dans la famille des imprimantes F123™

Thibaut Mathieu nous a présenté une machine qui trompe visuellement par sa petite apparence (de 889 mm x 869,95 mm x 720,59 mm – (35″ x 34,25″ x 28,37″) au niveau de la taille et de 124 kg (275 lbs)), mais dispose de grands compartiments pour les filaments qui permettent une impression ininterrompue pendant environ 250 heures. Les matériaux déjà exploitables sur cette nouvelle solution sont notamment le PLA, ABS, ASA, PC-ABS, TPU 92A.

On retient aussi de cette conversation avec le Directeur Général de Stratasys Sud-Ouest, deux principales caractéristiques souvent recherchées par les utilisateurs : la fonctionnalité « plug-and-print » qui réduit considérablement les complexités que l’utilisateur peut avoir au niveau de l’opération et le post-traitement qui nécessite simplement l’utilisation d’une solution hydrosoluble afin de parfaire l’état de surface de la pièce imprimée 3D.

Pour ce qui est du logiciel, le fabricant garde le logiciel GrabCAD dont les fonctionnalités ont récemment été mises à jour et qui est déjà familier chez les utilisateurs fidèles de la marque.

Le prix, nerf de la guerre

La F120 est dans une fourchette de prix fixée entre 8000 et 15000€ mais Stratasys a visiblement tout prévu pour les futurs utilisateurs de cette machine. S’il est vrai que les porteurs de projets peuvent toujours avoir recours au service de Stratasys Direct Manufacturing, la société propose différents moyens de paiement aux utilisateurs qui souhaitent posséder leur propre machine.

Toutefois, comme l’explique T. Mathieu, la vérité est que « ce n’est pas le prix de la machine qui fera la différence, c’est le bénéfice que l’utilisateur en tirera ».

Les adeptes des technologies d’impression 3D le comprendront sûrement, mais la F120 fait partie de ces technologies qu’il faut nécessairement « vivre pour comprendre » les différences avec les technologies FDM, différences en termes de qualité de print, de bruit mais aussi de complexité et de surface d’impression.

 Il est maintenant possible de poster gratuitement des opportunités d’emplois dans l’industrie de la Fabrication Additive sur 3D ADEPT Media

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com



About the author

Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.

Related

%d blogueurs aiment cette page :