La start-up londonienne Wires Glasses crée un battage médiatique avec sa nouvelle collection de lunettes élégantes. Conçues par Yair Neuman, qui a créé la marque de lunettes en 2016 avec Lily Cole (modèle) et Kwame Ferreira (entrepreneur), les lunettes combinent les techniques artisanales et les nouvelles technologies. En outre, le designer a considéré l’environnement dans la fabrication des verres. En effet, l’entreprise vise à réduire le gaspillage et à développer le cycle de vie du produit afin que les clients n’achètent pas nécessairement une autre paire de lunettes s’ils veulent changer de look.

Son inspiration ?

L’art africain à base de fil. La première collection de la marque, Wires 1.0, consistait en un ensemble de cadres fabriqués à la main à Harare, au Zimbabwe. Avec cette nouvelle collection nommée Wires 2.0, la société pousse l’innovation encore plus loin en intégrant la technologie d’impression 3D.

Images credit: Wires Glasses

Dans une interview avec fashionunited.uk, Neuman a déclaré : « Avant de créer le premier prototype de la collection, j’étais obsédé par le fil et les possibilités qu’il présente. Le fil, contrairement à une surface plane, est quelque chose que je vois vivre entre un monde 2D et 3D. Cela peut être une signature ou une silhouette plate, mais aussi une structure profonde complexe. Ce jour d’été, je suis parti pour la plage, il était plus logique de porter un bout de fil autour de ma tête qu’autre chose. Alors, je me suis penché sur un cadre et j’ai pris un train pour l’aéroport. »

Si l’amélioration mécanique a conduit à une version simplifiée de la monture de lunettes, la fabrication additive a joué un rôle clé dans le respect des enjeux environnementaux. En effet, les jantes sont fabriquées en utilisant la technologie SLS et le matériau Nylon. Pour faire face à l’idée de réduction des déchets, les cadres sont fabriqués lorsqu’une commande est passée et expédiée dans un délai de 2 à 4 semaines.

Si Wires Glasses est en train de devenir une entreprise prospère, notez qu’ils ne sont pas les premiers à fabriquer en utilisant les techniques d’impression 3D. Octobre 71 et Safilo sont d’autres marques qui tirent parti du potentiel d’impression 3D dans le processus de fabrication de leurs lunettes.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com