La police de Hong Kong met à profit les opportunités que présente l’impression 3D pour lutter contre la criminalité. Afin de prévenir les décès et traduire les criminels en justice, l’institution qui assure la sécurité de la population fabrique des modèles imprimés 3D de scènes de crime, qu’elle utilise dans leurs enquêtes.

Ces modèles offrent une visualisation claire des situations particulières et des environnements dans lesquels les crimes se sont déroulés. Selon l’inspecteur principal Chan Shun-wai, la construction d’un modèle à la main peut aller jusqu’à une semaine. Ce processus peut maintenant être fortement accéléré à l’aide d’imprimantes 3D. L’impression 3D permet d’obtenir un rendu plus précis et plus rapide de l’architecture d’un emplacement particulier.  

Outre l’aide aux enquêtes, les modèles jouent un rôle crucial dans la salle d’audience au sein de l’unité d’appui aux briefings. Ils permettent aux juges de mieux comprendre la disposition d’une scène de crime et les détails des témoignages des témoins peuvent être facilement testés et examinés. L’unité construit également des modèles qui sont utilisés par l’équipe de contre-terrorisme de Hong Kong, afin de planifier des scénarios potentiels et de fournir des informations sur les incidents.

À mesure que l’impression 3D devient de plus en plus accessible, et son utilisation combinée à la numérisation 3D devient une option plus viable, on peut reconnaître le potentiel de reconstructions détaillées de toute situation ou environnement. La police de Hong Kong voit l’implication de la technologie 3D dans leur travail comme un outil quotidien qui contribuera également à maintenir les rues en toute sécurité.

Que pensez-vous de cette initiative de la police de Hong Kong ? Partagez votre avis avec nous en commentaire.

Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.