Il se passe beaucoup de choses chez Markforged: de nouvelles imprimantes 3D, des mises à jour de logiciels et bien d’autres.

Surmonter les défis de la chaîne d’approvisionnement mondiale, augmenter la vitesse de production dans l’impression 3D métal et réaliser de nouvelles pièces hautes performances en thermoplastiques renforcés par des fibres continues.

Depuis qu’elle a dévoilé son logiciel Blacksmith, alimenté par l’IA, l’équipe de Markforged a connu de nombreux changements. Le fabricant de machines a signé un partenariat de distribution avec Phillips Corporation et a procédé à quelques changements dans son équipe de direction. Je dois dire que les mises à jour qui suscitent le plus mon intérêt sont celles réalisées au niveau technique : les nouvelles imprimantes 3D, et les mises à jour logicielles.

Si vous êtes un lecteur régulier de 3D ADEPT Media, vous savez certainement que la société, dont le siège est aux États-Unis, développe des plates-formes de fabrication additive métal et en fibre de carbone qui sont reliées par sa plateforme Digital Forge.

Dans le but de relever les défis de la chaîne d’approvisionnement mondiale en produisant des pièces où et quand cela est nécessaire, Markforged a récemment ajouté deux nouveaux équipements et un logiciel à sa plateforme basée sur le cloud : le Metal X Gen 2, le Next Day Metal et le X7 Field Edition.

Basé sur le développement du système Metal X bien connu, la machine Metal X Gen 2 comprend de nouvelles fonctionnalités telles qu’un écran tactile externe de sept pouces, des capteurs de position de porte et une isolation supplémentaire de la chambre, qui facilitent l’impression 3D métal, tout en permettant des économies d’énergie et de temps.

Next Day Metal est l’option logicielle qui complète l’introduction de cette nouvelle imprimante 3D métal. Elle vise à augmenter la vitesse de production des utilisateurs et est compatible avec l’ensemble du parc mondial d’imprimantes métal du fabricant.

Markforged explique que les temps de lavage et de séchage sont désormais plus précis pour les petites pièces, ce qui raccourcit la durée du cycle de débridage nécessaire. Ces facteurs, combinés à un cycle express d’environ 17 heures pour les petites pièces sur le four de post-traitement Sinter-2, permettent aux fabricants d’obtenir plus rapidement les pièces dont ils ont besoin et, grâce à la capacité accrue de chaque imprimante, de faire évoluer leurs opérations de fabrication additive.

La X7 FE, quant à elle, est une imprimante 3D industrielle robuste et déployable sur le terrain, destinée à répondre de manière tactique aux problèmes d’inventaire dans des endroits éloignés, comme l’utilise le programme XFAB du corps des Marines des États-Unis. La X7 FE est équipée d’une valise Pelican en polyéthylène rotomoulé à haut impact pour la protéger pendant le transport dans des environnements difficiles. La valise contient tous les outils, pièces de rechange et matériaux nécessaires aux opérations de maintenance et de réparation sur le terrain. Les clients peuvent déposer l’unité directement dans des environnements difficiles comme les zones de combat et les sites d’exploration et être imprimés en moins de deux minutes.

« Les fabricants sont confrontés à de nombreux défis sur le marché actuel – des défis de la chaîne d’approvisionnement comme la hausse des coûts d’approvisionnement et les retards d’expédition à la pression accrue du marché pour innover plus rapidement et rester en tête de la concurrence », a déclaré Shai Terem, président et CEO de Markforged. « Depuis que Markforged a expédié sa première imprimante, nous nous sommes engagés à assurer la qualité et l’amélioration continue, en cherchant toujours des moyens plus simples, plus intelligents et plus robustes de donner à nos clients les moyens de construire tout ce qu’ils peuvent imaginer. L’ajout de la Metal X (Gen 2), du Next Day Metal et de la X7 FE à notre Digital Forge sont des étapes importantes pour réinventer la fabrication d’aujourd’hui afin que nous soyons tous plus résistants demain, partout dans le monde. »

Enfin, étant donné le rythme rapide auquel le marché progresse, Markforged ne peut légitimement pas améliorer son portefeuille d’impression 3D métal sans tenir compte de son portefeuille d’impression 3D composites.

Dans cette optique, le fabricant prévoit de dévoiler sa dernière imprimante 3D à Formnext. Baptisée FX20, cette imprimante 3D est décrite comme « l’imprimante 3D la plus sophistiquée que Markforged ait jamais produite ».

Conçue pour répondre aux besoins d’industries telles que l’aérospatiale, la défense, l’automobile et le pétrole et le gaz en imprimant des pièces à haute résistance, plus précises et plus performantes, « la FX20 est une bête de machine et représente notre engagement à fournir des solutions innovantes à nos clients pour leur permettre de construire tout ce qu’ils peuvent imaginer. L’ajout de la FX20 à la Digital Forge renforce notre position de leader sur le marché de la fabrication additive en permettant la production robuste de pièces composites avancées et légères. Grâce à cette combinaison de matériel et de logiciel, nos clients pourront compter sur Markforged pour la production de pièces critiques d’utilisation finale qui sont nécessaires pour surmonter les limites de la fabrication traditionnelle. Cela permet de construire des chaînes d’approvisionnement résilientes et durables qui s’étendent directement au point de besoin », a déclaré Shai Terem.

Alors que beaucoup s’attendent à ce que les premières livraisons de ce FX20 aient lieu au cours du premier semestre 2022, nous sommes impatients de voir cette nouvelle bête au principal salon de FA de l’année en novembre.

 N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !