Fabrication additive d’extrusion par vis, le procédé de FA récemment dévoilé de Fraunhofer IWU

SEAM high-speed 3D printer for high-performance plastics.

Les chercheurs de l‘UTI Fraunhofer de Chemitz ont mis au point un nouveau système d’impression à grande vitesse pour les plastiques hautes performances. Appelée fabrication additive d’extrusion par vis (SEAM), cette technologie serait huit fois plus rapide que les procédés conventionnels d’impression 3D par extrusion.

Les chercheurs seraient en mesure de réaliser des géométries complexes sans structures de support. De plus, la bonne nouvelle est qu’il sera possible d’imprimer sur des pièces moulées par injection existantes, ce qui n’est pas habituel avec d’autres systèmes. Plusieurs tests ont été effectués sur une large gamme de plastiques : des élastomères thermoplastiques aux plastiques hautes performances avec une teneur en fibres de carbone de 50 %.

« En combinant la technologie des machines-outils avec l’impression 3D », explique Martin Kausch, un scientifique du Fraunhofer IWU. Pour traiter le plastique, les chercheurs utilisent une unité spécialement conçue pour faire fondre la matière première et l’éjecter à un débit élevé. Cette unité est installée au-dessus d’une plate-forme de construction qui peut pivoter sur six axes à l’aide du système de déplacement d’une machine-outil. Jusqu’à présent, cette combinaison est unique », affirme Martin Kausch. « Le plastique chaud est déposé en couches sur la plate-forme de construction. Le système de mouvement de la machine assure que le panneau de construction glisse sous la buse de telle sorte que la forme de la pièce programmée au préalable soit produite. La table peut être déplacée à une vitesse d’un mètre par seconde sur les axes X, Y et Z et peut également être inclinée jusqu’à 45 degrés. Cela nous permet d’imprimer huit fois plus vite que les procédés conventionnels, ce qui réduit considérablement le temps de production des pièces en plastique. »

Les industries de l’automobile et de l’aérospatiale ainsi que les fabricants d’outils qui bénéficieront de ce système seront en mesure de produire des pièces de plusieurs mètres renforcées de fibres en grand volume.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Yosra K.

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept

%d blogueurs aiment cette page :