Exécuter une stratégie d’impression 3D : un enjeu clé pour les utilisateurs expérimentés selon la quatrième édition de « the State of 3D Printing » de Sculpteo

La semaine dernière, Sculpteo a dévoilé la quatrième édition de son rapport annuel sur le marché de l’impression 3D. Par rapport à l’année dernière, cette année semble plus positive pour le marché de l’impression 3D. Les entreprises investissent de plus en plus dans l’impression 3D (70% des répondants ont augmenté leurs dépenses par rapport à 49% l’année dernière) et parmi les milliers de raisons, la plus flagrante est la baisse des prix des technologies qui sont devenues plus accessibles pour plusieurs entreprises.

Cependant, même si le marché a clairement évolué, cette technologie reste une priorité pour les entreprises qui recherchent des solutions pour accélérer le développement de leurs produits, proposer des produits sur mesure tout en s’assurant une flexibilité de production. En effet, notez que, même si le marché présente des prix plus bas pour les technologies d’impression 3D, toutes les entreprises ne peuvent pas toujours se permettre une imprimante 3D.

Afin de mettre en œuvre une stratégie d’impression 3D, les entreprises doivent donc être en mesure d’évaluer leur marché en se posant plusieurs questions :

Dans quelle mesure l’impression 3D est-elle intégrée dans les activités de mon entreprise ? Et pourquoi en avons-nous besoin (but) ?

Selon le rapport de Sculpteo, 30% des power users appartiennent à une entreprise d’impression 3D, contre 22% des utilisateurs généraux. En effet, comme dans ces groupes, si votre activité nécessite beaucoup d’utilisation de l’impression 3D en R & D, en conception et en production, c’est un signe que votre entreprise pourrait investir dans cette technologie.

Jusqu’à présent, étant donné les activités les plus populaires mentionnées supra, les principaux utilisateurs et les utilisateurs généraux ont besoin de l’impression 3D pour réaliser des prototypes.

Est-il obligatoire de posséder sa propre imprimante 3D ?

Si une entreprise a plus de deux segments de son activité qui nécessitent l’utilisation de l’impression 3D, il est donc logique de posséder sa propre imprimante 3D, surtout lorsqu’il s’agit de réduire les coûts. La seule chose est que le type de technologie requis pourrait faire obstacle à son acquisition en raison du prix et des matériaux utilisés. Jusqu’à présent, la technologie FDM reste la technologie la plus abordable pour les utilisateurs. 80% des power users possèdent une imprimante 3D contre 77% des utilisateurs généraux; et pour les deux groupes, les imprimantes FDM restent les favorites.

En ce qui concerne les matériaux, « les plastiques, les métaux et les résines sont les matériaux les plus utilisés par les utilisateurs avec des pourcentages plus élevés pour tous, ce qui signifie qu’ils utilisent des matériaux plus différents, adaptés à leur utilisation différente de l’impression 3D. »

Avons-nous la main-d’œuvre qualifiée et compétente ?

La réalité est que, même si le marché est florissant, les professionnels n’ont pas toujours les compétences requises pour travailler avec cette technologie. Cela est dû à des formations différentes lors des études ou à un manque de formation. Les entreprises doivent donc investir dans une main-d’œuvre qualifiée et compétente ou dans des formations pour permettre à leurs employés de faire face à cette nouvelle stratégie.

Investir dans la mise en œuvre d’une stratégie d’impression 3D pour l’instant, ne semble abordable que pour les grandes entreprises ou les entreprises très spécialisées. C’est, de toute façon, une décision qui devrait être réfléchie à deux fois avant de se lancer.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com