Crossrail, une ligne ferroviaire de plus de 100 km, également appelée la ligne Elisabeth (The Elisabeth line), est la première ligne de métro qui se construit en 3 décennies. Il « s’arrêtera à 40 stations accessibles, 10 nouvellement construites et 30 nouvellement mises à niveau, et devrait accueillir environ 200 millions de personnes chaque année« .

Visite de la reine Elisabeth sur le site de construction en 2016. Image via Crossrails.co.uk. James O Jenkins

Bechtel Ltd, la société de construction chargée du projet utilisera la méthode freeFAB, qui consiste à utiliser une cire spécifique pour imprimer des moules hautement précises pour la coulée de béton. Grâce à cette méthode, les différentes formes de la construction seront légères et fortes, évitant ainsi les problèmes qui pourraient se produire lors de l’utilisation de béton imprimé 3D dans une telle construction.

De plus, il est possible de fondre, de retourner dans le réservoir et de ré-extruder sous une forme nouvelle les moules de cire de FreeFab. Avec cette technique de l’impression 3D, il est moins coûteux de produire des moules complexes possédant des formes innovantes et des détails ornés.

Avec un investissement de £ 15 milliards (16 milliards d’euros), le Crossrail sera opérationnel d’ici décembre 2019 et ajoutera environ 42 milliards de livres (46 milliards d’euros) à l’économie britannique.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.