Il s’appelle Atlas et il est le chef d’œuvre de la société Boston Dynamics, société de robotique. Atlas est un robot qui comme le montre la vidéo est capable de jogger et de sauter.

Si certains trouveront l’idée très intelligente, d’autres par contre auront une certaine frayeur quant à ce type d’innovation qui laisse clairement penser qu’un robot peut totalement remplacer un homme (voire entraînera sa destruction).

Quoiqu’il en soit, si Atlas est très populaire sur YouTube, il suscite notre intérêt car la plupart de ses pièces ont été imprimées en 3D.

Lors d’une conférence à Aix-la-Chapelle (Allemagne), le vice-président technique de Boston Dynamics, Aaron Saunders, a expliqué : « La jambe était très difficile [à réaliser] parce qu’il y avait beaucoup de choses intégrées. Il est extrêmement difficile de trouver une entreprise capable d’affûter un cylindre d’actionneur dans un matériau imprimable en 3D qui n’avait jamais été qualifié auparavant. »

De plus, l’impression 3D a été utilisée pour la production de l’unité d’alimentation hydraulique d’Atlas. En pesant le pour et le contre, les équipes ont réalisé que ce type d’impression présentait plus d’avantages que d’inconvénients.

« Il approche un kilowatt par kg de densité, c’est assez évolutif », a déclaré Saunders du HPU, « L’homéostasie, la détection, la filtration, les vannes de vidange, tout ce dont nous avons besoin pour la centrale est intégré dans une partie imprimée en 3D. »

Avec Atlas, on a de plus en plus l’impression que les robots-humains font déjà partie intégrante de notre monde.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com 




About the author

Related

%d blogueurs aiment cette page :