Aurora Labs termine la fabrication et réalise la première démonstration de son imprimante bêta RMP1

Aurora Labs est prêt à commercialiser son imprimante 3D RMPS Beta

Aurora Labs a annoncé le lancement de son imprimante RMP1 Beta, une machine qui a été construite sur base de feedback de ses clients. Le lancement d’une nouvelle imprimante 3D est toujours une étape importante pour les entreprises de l’industrie.

En ce qui concerne Aurora Labs, le fabricant australien a montré l’évolution significative de son marché au cours des derniers mois : l’évolutivité de son procédé RMT (Rapid Manufacturing Technology) utilisant l’impression simultanée multi-niveaux (MCP) ou encore les résultats positifs des tests de sa fabrication additive métallique lors de la production de pièces hexagonales en titane 10mm.

Une machine fonctionnelle, prête pour la mise en service et les tests

Une entreprise spécialisée dans le design industriel a accompagné Aurora Labs dans la conception de la machine. Maintenant que la mécanique de la RMP1 a fait ses preuves dans cette phase, les concepteurs vont compléter les dessins industriels pour le boîtier de l’imprimante RMP1.

Avec un lit d’impression de 450 mm x 400 mm, l’entreprise a déclaré que cette imprimante a 3 x la capacité de traitement de l’imprimante Alpha2.

En parlant des spécifications de la machine, le directeur général, David Budge, a déclaré : « nous avons donné la priorité à l’optimisation de l’augmentation de la vitesse et de la qualité d’impression qui sont les piliers de la stratégie Aurora, et l’équipe a réalisé des progrès substantiels en augmentant la vitesse au cours des derniers mois, avec pour résultat l’impression d’une série de pièces hexagonales en titane de 10 mm de haut dans un délai de seulement 20 minutes ».

Pour obtenir sa première commercialisation, la société d’impression 3D doit faire ses preuves dans l’industrie de la fabrication additive. Plusieurs essais doivent être effectués pour démontrer les capacités du système. C’est pourquoi l’entreprise a invité des partenaires industriels, des investisseurs et des acteurs clés lors d’une journée portes ouvertes pour une démonstration en direct de l’imprimante : calibration de la machine, test d’impression et production d’échantillons de pièces faisaient partie de la démonstration.

Recherche de partenariats et d’engagements d’achat

Comme les autres fabricants de l’industrie, Aurora Labs comptera sur des partenariats pour commercialiser son imprimante 3D.

Il y a déjà un certain intérêt de la part des prospects potentiels que l’entreprise a rencontrés lors de récentes foires commerciales, sans parler des discussions préliminaires en cours concernant la vente potentielle de l’imprimante RMP1 Beta.

Pour Budge, « le fait que l’imprimante bêta RMP1 soit opérationnelle est une étape clé pour l’équipe. Le développement et le perfectionnement de notre technologie ont pris beaucoup de temps et l’imprimante bêta RMP1 est maintenant construite et prête à être mise en service. Nous sommes en train de passer d’une phase de R&D lourde avec l’imprimante bêta RMP1 et nous allons maintenant pouvoir passer à une phase de commercialisation et de vente beaucoup plus forte grâce à la technologie que nous avons développée. »

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Yosra K.

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept