Voici Bionic Cuisinier, le système de cuisson robotique de Sean

D’un simple mode de cuisson à une innovation lui permettant de gagner du temps en cuisinant davantage ses plats préférés.

Comment est-ce arrivé ?

Sean est un doctorant à des universités de Liverpool John Moores, au Royaume-Uni et Malaya, en Malaisie, qui cuisine lui-même ses plats préférés. Au cours d’un de ces moments en cuisine, il réalise que le processus de cuisson pourrait être associé à un mécanisme de cuisson car il est répétitif. C’est ainsi qu’il conçoit le Bionic Cuisinier (BENC-115).

Le système de cuisson robotique

La machine peut cuisiner jusqu’à 10 plats différents. Sean garantit que ces repas [auraient exactement le goût qu’ils devraient avoir.] L’appareil vise à réduire l’intervention humaine pendant la cuisson.

Ses composants comprennent un bras d’agitateur robotique, un distributeur d’eau, une cuisinière à induction, une plateforme, des contenants d’ingrédients, une cuisinière et un bouton de commande manuelle. Pour Sean, le design alimenté par l’impression 3D est certainement un grand attrait du robot.

Jusqu’à maintenant et de ce que nous savons, le robot a déjà testé divers aliments, principalement asiatiques et certains aliments propres à la culture de Liverpool.  

Et après ?

S’il y a une production de masse, les industries alimentaires pourraient s’en servir lors des road shows où la rapidité et la qualité des aliments sont nécessaires.

En outre, afin de permettre aux utilisateurs de télécharger de nouvelles recettes dans la machine, une application sera également conçue.

Enfin, Sean appelle à la volonté de tous de soutenir les innovations. En effet, avec plus de financement, il pourrait facilement poursuivre sa recherche, voire la commercialisation du produit.

Tous les donateurs auront une place sur la communauté en ligne de Bionic et participeront de plus près à l’avancement du projet.




Kety S.

Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.

%d blogueurs aiment cette page :