Transformez des modèles 3D en jouets tricotés à l’aide d’un logiciel

Les machines à tricoter ont toujours été connues comme des dispositifs qui peuvent créer des produits tricotés de manière semi-automatique ou entièrement automatisée. Au fur et à mesure que la technologie évolue, les techniques d’amélioration de ce dispositif montrent qu’une approche computationnelle peut transformer des maillages 3D créés par des programmes de modélisation standard en instructions pour une machine à tricoter contrôlée par ordinateur.

Ainsi, grâce aux chercheurs de l’Université Carnegie Mellon, il est possible de transformer des modèles 3D numériques en objets tricotés. La technologie est en fait un logiciel qui nécessite une machine à tricoter contrôlée par ordinateur, qui créerait tous les types de jouets imprimés en 3D personnalisés.

Ce logiciel peut vous faire penser à Kniterate, la machine à tricoter informatisée qui permet à ses utilisateurs de transformer automatiquement leurs conceptions numériques en vêtements tricotés. Une innovation qui combine à la fois l’impression 3D et les machines à tricoter domestiques des années 1980.

Le concept

Selon les chercheurs, leur méthode permet aux utilisateurs débutants de fabriquer des surfaces 3D sur une machine à tricoter à trame industrielle.

Leur logiciel peut distinguer les problèmes que le dispositif de tricot pourrait rencontrer avec la conception basée sur le maillage des modèles. Les utilisateurs peuvent ainsi éviter les tricots défectueux ou les bourrages potentiels avec la machine à tricoter.

Images : « Automatic Machine Knitting 3D Meshes » CMU study

Après avoir généré des motifs de tricotage, ceux-ci sont ensuite envoyés à une machine à tricoter contrôlée par ordinateur qui crée une « peau » tricotée de l’objet. Les utilisateurs peuvent remplir l’objet tricoté afin d’obtenir le formulaire 3D attendu.

Les créateurs de ce logiciel affirment que la technologie peut être utilisée pour créer des jouets en peluche traditionnels (par exemple des ours en peluche).

 « Les machines à tricoter sont aussi robustes et reproductibles que les imprimantes 3D, mais, jusqu’à présent, elles n’ont pas bénéficié de la même popularité », peut-on lire dans le document de recherche. « Nous croyons que cette lacune provient du manque de logiciels faciles à utiliser et de matériel grand public … Ce document constitue un ajout important au paysage logiciel. En produisant automatiquement des instructions de tricotage à partir de modèles 3D, notre système rend ces machines aussi faciles à contrôler que les imprimantes 3D. »

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com   




Yosra K.

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :