Stratasys dévoile BioMimics, modèles imprimés en 3D de l’anatomie humaine

Stratasys est plutôt très impliquée dans l’industrie médicale cette semaine. Après l’annonce de son partenariat avec Siemens, le spécialiste des solutions de fabrication additive présente BioMimics, une solution capable d’imprimer en 3D des modèles médicaux conçus pour répondre aux demandes des principaux hôpitaux, chercheurs et fabricants d’appareils médicaux du secteur.

D’abord disponible en Amérique du Nord, BioMimics fournit des répliques imprimées en 3D incroyablement réalistes et fonctionnellement précises de structures anatomiques complexes – permettant une formation médicale, une éducation et des tests de dispositifs plus efficaces. La solution a d’abord été conçue pour représenter la complexité des structures cardiaques et osseuses – avec des anatomies vasculaires attendues au début de 2018.

Le contraste avec les méthodes traditionnelles

La réalité est que les méthodes traditionnelles impliquent l’utilisation de la recherche et des tests sur des modèles animaux, de mannequins ou de cadavres, alors que BioMimics représente vraiment chaque partie des tissus mous et des os durs par l’impression 3D multi-matériaux.

Fabriqués avec la technologie d’impression 3D PolyJet de Stratasys, ces modèles imprimés en 3D permettent aux médecins de tester des dispositifs médicaux innovants, d’enseigner les principes de la chirurgie, de fournir une formation médicale continue et même de présenter de nouveaux produits aux cliniciens.

«Tout comme la simulation et le copilotage renforcent l’expertise des pilotes, les médecins perfectionnent leurs compétences tout au long de leur carrière pour offrir des soins exceptionnels», a déclaré Scott Rader, directeur général de Healthcare Solutions chez Stratasys. « Les défis des solutions actuelles comprennent des modèles animaux qui ne se rapprochent que de l’anatomie humaine, et des cadavres qui ne conservent pas le toucher des tissus vivants et manquent souvent de pathologie ciblée. »

Selon le Dr Adnan Siddiqui, médecin en chef à l’Institut Jacobs, grâce à cette solution, les experts ont atteint un niveau de sophistication clinique que personne n’a jamais connu dans le monde des modèles vasculaires.

«Un des …hôpitaux de recherche et de pédiatrie au Canada, SickKids s’est engagée à innover sans précédent pour avoir un impact positif sur le bien-être des enfants partout dans le monde. Nous avons développé de nouveaux programmes de formation par l’impression 3D qui permettent aux chirurgiens de pratiquer des procédures sur des réplicas de la pathologie réelle du patient », a déclaré Shi-Joon Yoo, MD, PhD, radiologue cardiaque à l’Hospital for Sick Children et professeur d’imagerie médicale et de pédiatrie à l’université de Toronto.

 

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !



Yosra K.

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept