Image via Indetify3D

SLM Solutions et Identify3D ont élargi leur collaboration afin de sécuriser la propriété intellectuelle de leur chaîne de fabrication additive métallique.

Dans une récente Opinion de la Semaine, Aslan Shirazian de Grow Software, a expliqué que la propriété intellectuelle demeure un enjeu crucial dans les industries exigeantes parce qu’elle soulève des préoccupations au stade de la conception et du processus de fabrication.

Étant donné que SLM se tourne vers l’avenir de la FA des métaux, il devient crucial d’aborder cette question au niveau de la production. Le fabricant de machines de fusion sélective au laser intégrera donc les modules du logiciel Integrity3D pour protéger, gérer, faire respecter et tracer les données entre la conception et la création sur ses machines.

« SLM Solutions reconnaît cette tendance, car la FA transforme la fabrication en un flux de travail numérique », a déclaré Gereon Heinemann, directeur technique de SLM Solutions Group AG. « En travaillant avec Identify3D, nous voulons offrir aux utilisateurs non seulement des systèmes de fabrication robustes, mais aussi une stratégie pour intégrer à la fois la sécurité et la traçabilité, éléments essentiels aux processus de production. »

L’utilisation d’Identify3D permettra aux utilisateurs de systèmes d’impression 3D SLM de tracer leurs conceptions grâce à des fichiers cryptés qui sécuriseront les données. Le logiciel permettra également la transparence et donnera des informations précises sur l’utilisateur de chaque fichier. Les processus qualifiés sont verrouillés pour limiter les erreurs de l’opérateur et assurer la conformité, la répétabilité et le contrôle de la qualité.

De son côté, Identify3D se construit une certaine réputation dans l’industrie en offrant ses services aux grands acteurs. Jusqu’à présent, l’éditeur de logiciels s’est déjà associé à Materialise et 3YOURMIND pour sécuriser leurs plateformes.

Stephan Thomas, co-fondateur et directeur de la stratégie chez Identify3D a déclaré : « Le logiciel Identify3D s’intègre dans les workflows actuels des utilisateurs mais offre un nouveau niveau de sécurité des processus. Les fabricants peuvent mettre en œuvre différentes stratégies pour limiter le nombre de fois qu’une pièce peut être imprimée, fixer une date d’expiration sur la conception et supprimer automatiquement les fichiers des machines après une construction. Les contrôles de validité permettent un audit de leur conception tout au long du processus de fusion sélective au laser. »

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.