Jusqu’à présent, la pénétration actuelle de la fabrication additive est encore relativement faible dans la région de l’ANASE, malgré une acceptation plus large au niveau mondial.

Une étude récente menée par thyssenkrupp estime que la fabrication additive devrait créer 3 à 4 millions d’emplois supplémentaires dans l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE) d’ici 2030. Cette technologie réduirait de 30 à 50 milliards de dollars les activités d’importation dans la région et augmenterait la compétitivité du secteur manufacturier de l’ASEAN à l’époque de la quatrième révolution industrielle.

Avec plus de 160 000 employés dans 78 pays, thyssenkrupp est spécialisé dans les matériaux. La société a récemment étendu ses activités de FA dans la région ANASE, d’où ce rapport.

Jusqu’à présent, la pénétration actuelle de la fabrication additive est encore relativement faible en dépit d’une acceptation plus large au niveau mondial.

L’adoption de la fabrication additive varie d’un pays à l’autre, mais la plupart des pays se concentrent sur le développement de l’infrastructure et des compétences nécessaires pour tirer parti de cette technologie perturbatrice. Actuellement, Singapour détient environ 40 % du marché de la fabrication additive dans l’ANASE, suivie de la Malaisie et de la Thaïlande, avec 40 % du marché en valeur.

En effet, la pénétration ne représente que 5 à 7 % des dépenses totales de l’Asie en FA estimées à 3,8 milliards de dollars pour 2019. Toutefois, le rapport reconnaît l’énorme potentiel que recèle la production manufacturière mondiale de la région.

L’étude a été réalisée avec l’aide de partenaires industriels de la région, dont EOS GmbH et le National Additive Manufacturing Innovation Cluster (NAMIC).

Elle fait suite à la création du Additive Manufacturing TechCenter Hub de thyssenkrupp à Singapour. Le TechCenter Hub, soutenu par le Singapore Economic Development Board (EDB), sert de plate-forme régionale pour le TechCenter existant de l’entreprise à Mülheim an der Ruhr en Allemagne. Le Hub de Singapour, avec le Mülheim TechCenter, se concentrera sur les innovations autour des solutions de fabrication additive dans les technologies du métal et du plastique pour les clients des industries marines et offshore, de l’automobile, du ciment, de la chimie, des mines et autres industries lourdes.

« Singapour a investi plus de 200 millions de dollars dans la recherche liée à la fabrication additive afin de développer de nouvelles capacités qui peuvent mieux répondre à la demande croissante en Asie du Sud-Est. Le centre technologique de FA de Singapore TechCentre Hub de thyssenkrupp est un ajout intéressant et opportun à nos efforts dans ce domaine, mettant à profit notre base manufacturière diverse et nos forces dans l’industrie 4.0 pour créer, depuis Singapour, des solutions innovantes pour ses clients. Nous sommes impatients de travailler avec thyssenkrupp pour renforcer notre statut de centre de fabrication additive pour l’Asie-Pacifique », a déclaré M. Lim Kok Kiang, directeur général adjoint, EDB.




Vous pouvez maintenant poster vos offres d’emploi sur 3D ADEPT Media. Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com