Des robots « doux » en 3D qui ressemblent à des créatures vivantes

Sehyuk Yim, de l’Institut coréen des sciences et de la technologie (KIST), a mis au point, en collaboration avec des chercheurs américains, une technologie permettant de fabriquer des robots 3D à partir de papier plastique. L’équipe a conçu des algorithmes géométriques qui permettent d’animer les robots par le biais de l’audio-animatronique qui intègre des chansons d’opéra et des monologues de films.

La Robotique « douce »

La robotique douce est un domaine qui suscite de plus en plus l’intérêt des scientifiques. Les matériaux tels que le silicone, le tissu, les ballons et le papier sont souvent exploités pour améliorer la flexibilité et l’adaptabilité des robots, permettant ainsi des mouvements fluides et naturels.

Un progrès intéressant dans le domaine qui a été très médiatisé est le championnat du monde de football RoboCup qui a mis en évidence des robots autonomes avec un corps humain qui jouaient au football.

Quoi qu’il en soit, « lorsqu’on développe un robot, les roboticiens expérimentés ont besoin d’au moins plusieurs semaines pour concevoir les mécanismes et les structures robotiques nécessaires et configurer un certain nombre de dispositifs mécaniques et électriques. Même si la technologie d’impression 3D a considérablement réduit le temps et le coût de fabrication, nous devons encore imprimer des douzaines de pièces individuelles, puis les assembler une par une. Cela revient très cher. »

Afin de simplifier le processus, M. Yim a mis au point un nouveau mécanisme de fabrication en 3D : « l’auto-pliage additif ». De plus, les chercheurs conçoivent le processus de pliage 2D pour relier toutes les tranches du robot. Enfin, des mouvements fluides, naturels et réalistes des robots doux ont été mis en œuvre à l’aide de tendons intégrés.

Le Dr Yim a déclaré : « Ce résultat est très important, car la robotique douce élargit ses domaines d’application au-delà des robots portables et/ou des robots médicaux aux technologies de l’art et de la culture qui intéressent les industries du cinéma et du divertissement. En outre, la fusion de l’animatronique douce avec l’intelligence artificielle émergente apportera un large éventail de changements sur les robots personnels ainsi que dans le domaine de l’interaction homme-robot. »

 

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com




Yosra K.

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept

%d blogueurs aiment cette page :