Rapid.Tech 2022 : d’un lieu de rencontre pour l’industrie du prototypage rapide à un centre de premier plan pour la fabrication additive

Rapid.Tech 3D | Additive Manufacturing Hub se tiendra à Erfurt (Allemagne), du 17 au 19 mai 2022.

Vous vous souvenez que je vous ai dit « qu'être précoce, c'est la même chose qu’avoir tort » ? Parce que, lorsque vous êtes trop précoce, votre entreprise a plus de chances d'échouer parce qu'elle est en avance sur son temps. Cela s'est avéré vrai pour de nombreuses entreprises de fabrication additive (FA) et événements dans notre secteur, mais il y a toujours des exceptions qui donnent à cette règle toute sa légitimité. À l'époque, l'équipementier allemand voxeljet était l’exception à cette règle que je citais, après deux décennies de développements de la FA, aujourd'hui, Rapid.Tech 3D | Additive Manufacturing Hub est une autre exception dont je parlerais, après presque deux décennies d'organisation d'un événement industriel qui a façonné la manière dont les entreprises ont développé leur connaissance et leur utilisation des technologies de FA.  

Dans le cas de Rapid.Tech 3D | Additive Manufacturing Hub, il est juste de dire que ce sont les petites choses qui ont été répétées à plusieurs reprises qui font toute la différence. En effet, la FA a été introduite pour la première fois à Rapid.Tech en 2004. C'était juste un sujet qui suscitait l'intérêt de quelques initiés. Depuis lors, chaque année au printemps, des professionnels de divers secteurs se réunissent à Erfurt, au cœur de l'Allemagne en pleine mutation, pour discuter, échanger et en apprendre davantage sur la FA. Aujourd'hui, la FA est devenue une solution établie avec un impact technologique, économique, environnemental et social croissant et Messe Erfurt GmbH est prêt à accueillir l'édition 2022 de cet événement dédié à la technologie – une édition à laquelle 3D ADEPT Media se joint en tant que fier partenaire média -, une édition qui aura lieu à Erfurt (Allemagne), du 17 au 19 mai 2022.

« Depuis la première édition en 2004, Rapid.Tech 3D a évolué d'une conférence de spécialistes à un salon professionnel et une conférence de renom. Nous avons commencé comme un lieu de rencontre pour l'industrie du prototypage rapide dans le centre de l'Allemagne et nous sommes devenus la principale plaque tournante de la fabrication additive dans la zone germanophone », rappelle Diana Keucher, chef du département "Foires, événements et services".

Sous la devise "Comprendre. Voir. Experience", cette 18e édition de l'événement a pour ambition de mettre en lumière ce qui se fait en pratique dans le domaine de l'impression 3D industrielle et de présenter les derniers produits et services fournis par les fournisseurs de solutions. Après presque deux ans d'événements digitaux (en raison du Covid-19), non seulement les habitués du salon sont impatients de se rencontrer en personne, mais les professionnels de tous les secteurs recherchent tout simplement des échanges en direct. 

Selon Keucher, « l'événement numérique de 2021 était un bon moyen de rester en contact avec [la] communauté de FA ainsi que de donner une plateforme pour le partage des connaissances. » « Néanmoins, le niveau de demande pour les événements en direct est plus élevé que jamais. C'est pourquoi, cette année, nous sommes impatients d'organiser à nouveau un événement physique. Pour les participants qui ne peuvent pas se rendre à Erfurt cette année, nous proposerons un flux en direct de la conférence principale », ajoute-t-elle. 

 Alors, que pouvons-nous attendre de cette édition 2022 ? 

En plus de l'exposition, Messe Erfurt GmbH a prévu un large éventail de programmes de soutien pour les trois jours de l'événement. Les débutants et/ou les utilisateurs avancés de la fabrication additive pourront découvrir la créativité d'experts issus d'un large éventail d'industries lors du 3D Pioneers Challenge (concours international de conception de technologies de fabrication additive 2022), participer aux ateliers qui répondent le mieux à leurs besoins ou écouter les initiés du secteur lors de différences sessions de conférence.

Rapid.Tech 3D accueillera la 7e édition du 3D Pioneers Challenge. Ce dernier est essentiellement un lieu de rencontre créatif pour les start-ups ainsi que pour les experts et les géants de l'industrie de la fabrication additive. « Le plus grand prix international de design de ce type est doté d'une somme de 35 000 euros », précise Diana Keucher. 

Les ateliers, quant à eux, vous placent dans un contexte où vous apprenez de manière très interactive avec les entreprises. 

Enfin, en ce qui concerne les conférences, la responsable du département "Foires, événements et services" indique qu'ils accueilleront plus de 70 intervenants internationaux qui fourniront de nombreux points de contact pour des échanges créatifs et l'occasion de nouer de nouveaux contacts. 

« Les experts en FA d'Airbus, Autodesk, German-Emirati Institute, nFrontier, Porsche, Procter & Gamble, Sauber et Toolcraft présenteront les dernières applications de produits et de processus. Enfin, et ce n'est pas le moins important, nous offrirons de nombreuses possibilités de réseautage, comme notre soirée réseau ou les réceptions sur les stands », ajoute-t-elle. 

Que ce soit dans l'aérospatiale, l'automobile ou l'industrie manufacturière, les initiés de l'industrie que Keucher vient de mentionner appliquent actuellement les technologies de FA d'une manière qui mérite d'être découverte. Porsche, par exemple, a réussi à créer un boîtier de transmission électrique en utilisant l'impression 3D : Heilfort, ingénieur diplômé en ingénierie automobile, discutera des effets et des expériences acquises au cours du projet dans un discours-programme.

Airbus Helicopters fabrique de manière additive des pièces pour les portes d'avion depuis environ trois ans. Les arbres de verrouillage sont utilisés dans l'avion de passagers A 350. « Nous avons commencé à identifier des composants pour l'impression 3D métal en 2017 et avons donné le coup d'envoi avec cette pièce cinématique. Par rapport à la version conventionnelle, nous économisons environ 45 % de poids et 25 % de coûts en intégrant jusqu'à présent dix pièces dans un seul composant. Environ 3 500 arbres ont été produits et les premiers d'entre eux ont déjà été installés », rapporte Frank Rethmann, chef du département Impression 3D du centre de services industriels chez Airbus Helicopters. Dans un discours-programme prononcé le jour de l'ouverture de Rapid.Tech 3D, il parlera de cette application et d'autres applications de série, ainsi que des défis à relever.

Bernhard Randerath, directeur général du nouvel Institut émirati allemand – Technologies 4.0 (GEI), mettra l'accent sur les "intérieurs de transport du futur". « Qu'il s'agisse d'avions, de voitures, de trains ou de navires, les modes de transport ont des exigences similaires en ce qui concerne les intérieurs et les composants de construction similaire. L'impression 3D peut offrir de nouveaux designs et fonctionnalités et des synergies dans la production de pièces pour les différents types de transport. Des éléments individuels aux cabines imprimées, toute la gamme de produits peut être reproduite – sans qu'il soit nécessaire de fabriquer des outils ou de mettre en place une logistique importante », explique Bernhard Randerath. GEI est en train de transformer cette vision en réalité. « Nous allons construire une usine qui utilisera les technologies de l'industrie 4.0 pour développer des intérieurs intelligents pour les transports du futur, et les produire de manière durable. La fabrication additive jouera un rôle majeur à cet égard », explique le responsable du GEI parlant du projet germano-européen. Un site est actuellement recherché en Allemagne. « Nous recherchons une région en pleine transformation structurelle, qui s'éloigne du charbon pour se tourner vers les industries du futur », explique Bernhard Randerath, ajoutant que l'usine devrait commencer à fonctionner en 2025.

Ces discours-programmes ne sont que quelques exemples qui illustrent à quel point le statut et la progression du prototypage rapide jusqu'à la mise en œuvre de produits finis à l'aide de la fabrication additive deviennent de plus en plus une réalité… et la seule façon d'apprécier la véracité de ces propos est d'assister au prochain événement Rapid.Tech 3D

« Après un Rapid.Tech 3D 2021 purement numérique, nous avons hâte de vivre la triade unique salon, conférence et réseautage LIVE en tant qu'événement face à face à Erfurt/Allemagne du 17 au 19 mai 2022 », conclut Diana Keucher.  

Si vous cherchez encore à avoir plus d’informations ou à réserver votre ticket, vous pouvez vous rendre ici

N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram ! Si vous avez une innovation à partager pour le prochain numéro de notre magazine numérique ou si vous avez un article à faire connaître, n’hésitez pas à nous envoyer un email à contact@3dadept.com.

Previous articleShining 3D dévoile un scanner 3D portatif multifonctionnel à laser
Next article
Triditive et Foxconn développent un système de fabrication additive avec la technologie Binder Jetting
3DA Solutions est une société de communication qui s'engage à permettre aux entreprises de différents secteurs d'activité de se développer dans leur secteur d'activité. Avec un fort intérêt pour les nouvelles technologies, nous accompagnons nos clients dans la création et la mise en place de leur stratégie de communication et la création de contenus variés. La société possède 3D ADEPT Media, un média qui suit et analyse les dernières tendances de l'industrie de la fabrication additive. 3D Adept Media comprend un média en ligne www.3dadept.com, disponible en anglais, français, italien et espagnol et un magazine bimestriel, 3D ADEPT Mag, disponible en anglais et français. A travers ces supports de communication, nous permettons aux entreprises spécialisées dans les technologies de fabrication additive et aux entreprises qui fabriquent leurs produits en utilisant les technologies 3D de communiquer sur leurs activités et leurs produits, donc de toucher un public cible.