Prusa annonce les mises à jour des imprimantes 3D i3 MK3S & lance le MMU2S

Images via Josef Prusa

Avec 100 000 imprimantes 3D livrées à ce jour, les imprimantes 3D de Prusa font certainement partie des imprimantes 3D les plus vendues dans la communauté des makers. Sur base des commentaires des clients, le fabricant a été en mesure d’effectuer des mises à jour de deux de ses produits : MK3S et MMU2. Comme vous le savez peut-être, la critique constructive est celle qui aide à aller de l’avant.

Une extrudeuse complètement remaniée avec un nouveau capteur à filament a été intégrée dans l’Original Prusa MK3S. Selon les commentaires des clients, le capteur précédent n’était pas vraiment compatible avec certains filaments. Ainsi, après plusieurs essais, Josef Prusa et son équipe ont produit un capteur qui utilise le capteur optique qui fonctionne par un simple levier mécanique. « Ce capteur ne se soucie pas des propriétés optiques du filament (il peut être complètement invisible) et ne peut pas mourir à cause de l’usure mécanique », explique Prusa.

De plus, avec les nouvelles mises à jour, les utilisateurs n’auront plus à enlever toute l’extrudeuse s’ils veulent changer la buse ou le tube en PTFE. Le processus de refroidissement amélioré permet de réduire le bruit et d’obtenir de meilleures impressions.

« Et, bien sûr, le MK3S inclut toutes les mises à jour cumulatives de l’ensemble du cycle de vie du MK3. Avant le lancement, nous avons apporté plusieurs améliorations – comme l’utilisation de courroies Gates d’origine, le remplacement des enveloppes spiralées par des manchons textiles, la création d’un nouveau boîtier Einsy, l’ajout d’un revêtement antirouille sur les feuilles lisses PEI et, bien sûr, des dizaines d’améliorations sur le firmware et les pièces plastiques », ajoute Josef Prusa.

Lancement du MMU2S

Le MMU2S est une version améliorée du MMU2. Le principal problème avec cette imprimante était le rechargement. Avec le MMU2S, le filament atteindra les engrenages Bondtech. Il est à noter que le capteur à filament détecte quand les portes du pignon s’ouvrent un peu et lorsque le filament amène les engrenages à s’écarter.

« Le processus de test du MMU2S a duré 2 mois, nous avons utilisé 20 imprimantes et nous avons imprimé 478 blocs de test conçus pour tester la commutation fréquente des cinq filaments. Il y avait deux types de blocs : le premier prenait 19 heures pour imprimer, il y avait 607 changements de filaments et le second environ 70 heures pour imprimer, alors qu’il y avait 3520 changements de filaments, donc la valeur totale des changements de filaments était presque 600.000. Les deux blocs ont été conçus pour tester les changements fréquents de filaments (même dans les couches supérieures). Plus de 93 % de ces tirages ont été réalisés avec succès (environ 19 % des tirages ont nécessité l’attention de l’utilisateur, mais n’ont pas échoué) et nous travaillons toujours sur les améliorations du firmware pour réduire encore davantage le nombre d’impressions échouées » explique Prusa sur son site web.

Les livraisons du nouveau MK3S ont commencé le 8 février. Cependant, ceux qui ont acheté l’imprimante 3D à partir du 28 janvier recevront un bon d’achat pour la mise à jour gratuite pendant les jours à venir. Pour en savoir plus sur les différentes mises à jour, consultez le site Web du fabricant.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux ! – 

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

(3DA)

3D Adept est une société de communication dédiée à la technologie 3D. Notre société de médias vise à fournir les dernières tendances et analyses dans l’industrie de l’impression 3D. 3D Adept Media comprend un média en ligne www.3dadept.com, disponible en anglais et en français et un magazine bimestriel, 3D Adept Mag, également disponible en anglais et en français. Grâce à ces outils de communication, nous permettons aux entreprises spécialisées dans les technologies 3D et aux entreprises qui fabriquent leurs produits à l’aide de technologies 3D de communiquer sur leurs activités et leurs produits, ainsi d’atteindre un public cible.