Protolabs augmente sa réputation dans le secteur aérospatial avec le matériau d’impression 3D Inconel 718

Selon Protolabs, l’Inconel, matériau d’impression 3D pour le frittage laser direct sur métal, renforcerait sa réputation dans le secteur aérospatial. La société a ajouté l’Inconel 718 à sa liste de matériaux pour le frittage laser direct des métaux (DMLS – Direct Metal Laser Sintering).

Ce matériau pourrait répondre à des applications de prototypage rapide et de pièces fonctionnelles à géométrie complexe pour utilisation finale. Reconnu pour sa grande résistance et sa résistance à la corrosion, il a fait ses preuves dans le développement de turboréacteurs pour avions, entre autres applications.

En tant qu’alliage résistant à la chaleur à base de nickel, l’Inconel 718 peut être utilisé à des températures comprises entre -252°C et 704°C. Sa résistance à haute température est due à sa capacité à créer une couche d’oxyde épaisse et stable qui passive à haute température, protégeant ainsi le matériau contre d’autres attaques. L’inconel a également une bonne résistance à la traction, à la fatigue, au fluage et à la rupture.

Daniel Cohn, directeur général des services d’impression 3D chez Protolabs, a commenté : « D’autres méthodes de fabrication sacrifient une partie des propriétés de l’Inconel, c’est pourquoi je suis ravi que Protolabs soit désormais en mesure de proposer ce matériau pour l’impression 3D. La combinaison des propriétés exceptionnelles du matériau avec l’expertise de Protolabs en DMLS nous permet de produire rapidement des géométries complexes pour des pièces exposées aux environnements sévères typiques du secteur aéronautique. »

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com