Le programme d’éducation additive de GE Additive : les candidatures sont ouvertes pour le cycle 2018

GE Additive reçoit dès à présent des demandes d’écoles et de collèges pour le cycle 2018 de son programme d’éducation additive (AEP).

GE prévoit d’investir 10 millions de dollars sur cinq ans dans des programmes éducatifs pour fournir des imprimantes 3D en polymère aux écoles primaires et secondaires et des imprimantes 3D en métal aux collèges et aux universités du monde entier.

L’édition de l’année dernière a été un véritable succès. Pour rappel, huit collèges et universités ont reçu des machines de fusion laser directe (direct metal laser melting – DMLM). Plus de 400 écoles K-12 ont chacune reçu deux imprimantes 3D compatibles Polar Cloud et un programme d’études STEM, intégrant la conception avec la fabrication additive et le développement professionnel.

« On estime que 180 000 étudiants dans le monde ont maintenant accès à des imprimantes 3D grâce au programme de formation », a déclaré Jason Oliver, vice-président et chef de la direction de GE Additive. « Nous sommes ravis de poursuivre le programme en 2018 et de donner aux étudiants de toutes les catégories [ la possibilité de découvrir] la fabrication additive. Cela aidera à promouvoir l’intérêt pour les sujets du STEM et créer un pipeline d’ingénieurs et de techniciens qualifiés pour accélérer l’adoption de la fabrication additive. »

Selon Greg LaLonde, CEO de Polar3D, l’impact est énorme et positif sur les résultats des étudiants. Les deux tiers de ces étudiants n’avaient jamais utilisé la CAO. « Maintenant, ces mêmes étudiants conçoivent, programment et apportent leurs propres modèles numériques à la vie via des objets imprimés. »

Dans le cadre de l’édition de cette année, un nouveau programme de subventions permettant à toute organisation ou personne de demander une subvention pour l’achat d’imprimantes 3D et de programmes d’études compatibles Polar Cloud pour le compte d’établissements d’enseignement a été inclus.

Dans une optique d’amener les jeunes et intéressés à la fabrication additive, Ultimaker est aussi investie dans une approche digitale de l’éducation.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !




Yosra K.

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept

%d blogueurs aiment cette page :