Feedback du premier jour et suite du deuxième jour à Formnext Connect

Je pense que nous serons tous d’accord avec le fait que, bien que nous manquions le voyage annuel à Francfort, le prochain week-end ne sera pas un week-end de récupération pour nos pieds.

La journée d’hier a commencé par un mélange de sentiments de la part des organisateurs, des exposants et des participants. La note d’ouverture en direct était bien pensée et rafraîchissante car elle a permis à ceux qui regardaient de se plonger réellement dans l’univers de l’événement virtuel et de ressentir les vibrations d’un événement physique.

Du point de vue des organisateurs, nous avons ressenti à la fois le soulagement et l’excitation de faire en sorte que cela se produise – enfin.

« Aujourd’hui, c’est une sorte de soulagement. Nous avons passé onze mois de hauts et de bas. Nous avons commencé à préparer cet événement comme un événement physique. Le concept du salon a changé plusieurs fois au fil du temps – car nous suivions de près l’évolution de la crise du Coronavirus. Nous sommes passés de l’organisation d’un événement en personne à l’organisation d’un événement hybride et nous avons finalement eu environ huit semaines pour organiser un événement numérique complet », a déclaré Sascha Wenzler.

Malgré le format numérique, Petra Haarburger, présidente de Formnext assure que Formnext a voulu garder son objectif de « connecter les esprits brillants » d’où le nom “Formnext Connect“.

« En choisissant “Grip” comme plateforme d’échanges, l’Intelligence Artificielle répond aux intérêts des visiteurs et des exposants, et permet aux gens de se rencontrer virtuellement. Nous espérons que tout le monde pourra vivre un peu de la magie de Formnext pendant ces deux jours et demi », a déclaré Petra Haarburger, présidente de Formnext, lors de la note d’ouverture en direct.

Du point de vue des exposants

Avec 204 exposants, Formnext Connect fait un véritable tabac en termes d’exposants pour une première numérique.

Du côté des exposants, les sentiments sont pour l’instant mitigés. Ceux qui nous ont fait part de leurs sentiments ont connu un certain traffic lors de leurs présentations, mais la plupart d’entre eux préfèrent attendre la fin du salon avant de donner leur sentiment général.

La vérité est que les entreprises font leurs présentations soit par le biais de la plateforme Grip (le programme de l’événement ou la scène principale), soit par des plateformes indépendantes comme Siemens sur son propre site web, Zoom, Microsoft Teams – pour n’en citer que quelques-unes – pour les autres. Comme tout n’est pas centralisé en un seul endroit, on peut facilement passer à côté d’un bon produit, mais c’est l’une des contraintes du format numérique. Une autre étant le fait qu’un visiteur ne restera pas forcément derrière son écran pendant toute une journée.

Du point de vue des participants

Du point de vue des participants, Formnext a tenu sa promesse et a pu maintenir un large éventail d’activités pour leur événement numérique.

Cela fait quelques mois que nous essayons de nous adapter en participant à des événements virtuels depuis le confort de nos foyers. Je l’ai vraiment ressenti hier en regardant le streaming en direct avec Petra Haarburger & Sascha Wenzler sur la scène principale et la télévision de Formnext. De plus, les vidéos de publicité des sociétés de FA et la musique hier soir, j’ai eu l’impression de regarder la télévision en « mode FA ».

Mais pour les entreprises, gardons à l’esprit qu’en dépit de ces excellentes activités, Formnext est aussi une affaire de prospects. Parlons donc chiffres. Petra Haarburger a annoncé hier, lors de la note d’ouverture, qu’ils ont enregistré environ 8000 préinscriptions pour l’événement. C’est beaucoup pour un événement virtuel dans notre secteur de niche. Aujourd’hui, lors du lancement de cette deuxième journée, elle a confirmé que 6400 étaient actifs hier, et que parmi les 12 400 connexions effectuées – trouvées ensemble – 2000 rencontres ont réellement eu lieu.

Comment cela se traduit-il réellement pour chaque entreprise ? Malheureusement, nous ne pouvons pas vraiment le dire maintenant. « Il n’y a pas de référence pour Formnext Connect. Nous apprenons sur le tas, et la bonne nouvelle est que nous allons tirer certains des enseignements de cette expérience pour l’organisation de l’événement en personne », a déclaré ce matin le président de Formnext lors du lancement de la deuxième journée.

Focus sur les sujets de la FA et sur le deuxième jour

Outre cet aspect organisationnel, le premier jour a été consacré à la durabilité (évidemment !), à l’ingénierie et aux défis aérospatiaux. Nous avons également fait la connaissance des gagnants du start-up challenge (Molyworks, Addiguru, AM-FLOW, NematX AG & TOffeeAM).

Le deuxième jour sera consacré aux défis automobiles au sein d’AM ; la zone des cas d’utilisateurs mettra en évidence des cas industriels réels.

Vous aurez peut-être aussi envie de découvrir la façon dont la FA change les services financiers et ce qui se passe sur le marché de la FA en Israël. Nous avons déjà fait la lumière sur quelques entreprises de ce marché (XJET, 3D Alliances pour n’en citer que quelques-unes).

L’université technique de Darmstadt organisera également un symposium sur l’impression 3D dans le secteur de la construction et nous saurons enfin qui sont les gagnants du Purmundus Challenge. En outre, pour faciliter l’écoute des participants basés aux États-Unis, les conférences organisées par la TCT débuteront cet après-midi et seront, pour la première fois, entièrement gratuites.

En ce qui concerne les lancements de produits et collaborations, rappelons que Stratasys et nTopology ont annoncé une collaboration, que SLM Solutions a enfin dévoilé son nouveau bijou, une machine à 12 lasers, qu’Ultimaker a lancé Ultimaker Connect 2+, que Materialise obtient la certification du marquage CE, et que Solukon lance son système automatisé d’élimination des poudres pour les pièces imprimées en polymère 3D.

Plus d’informations suivront dans les prochains jours – sur la base de conférences de presse et d’entretiens réalisés avec les entreprises de la FA. #Restez connectés.

N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram ! Si vous avez une innovation à partager pour le prochain numéro de notre magazine numérique ou si vous avez un article à faire connaître, n’hésitez pas à nous envoyer un email à contact@3dadept.com