Praxair offrira un nombre limité de subventions en nature dans certaines universités nord-américaines pour soutenir la technologie de fabrication additive.

Les universités bénéficiaires recevront une aide matérielle et technique pour soutenir les cours de fabrication d’additifs métalliques et les projets de Praxair Surface Technologies (PST). La fabrication additive, également appelée impression 3D, est un processus qui utilise des données de conception pour créer des objets 3D en créant des couches de matériau.

En quoi consiste la subvention?

La subvention consiste en une provision de poudre métallique TruFormTM de PST, destinée aux applications de fabrication additive. Des tests de matériaux et des consultations de l’équipe de Praxair seront également fournis.

« En tant que principal fournisseur de poudre métallique pour la fabrication additive, nous souhaitons investir davantage dans le développement technologique pour aider la prochaine génération d’ingénieurs à se développer« , a déclaré Dean Hackett, vice-président PST de Advanced Materials & Equipment. « En offrant notre matériel et d’autres ressources, nous espérons soutenir cette technologie passionnante.« 

Comment bénéficier de la subvention?

Les universités doivent d’abord remplir un formulaire de demande et les bénéficiaires sélectionnés seront avisés d’ici le 28 février 2018.
Il faut noter que les demandes de subvention seront acceptées jusqu’au 31 décembre 2017.

«Chaque jour, de plus en plus d’universités intègrent des cours de fabrication d’additifs métalliques dans leurs programmes», a déclaré Andy Shives, directeur commercial de la fabrication additive chez PST. « Nous voulons soutenir la croissance des projets de fabrication additive au sein de la communauté universitaire et nous croyons que ces subventions offriront de nombreuses nouvelles opportunités aux étudiants et aux enseignants.« 

Praxair Surface Technologies fournit actuellement des alliages à base de cobalt, de cuivre, de fer, de nickel et de titane. La société offre également les gaz industriels associés à l’industrie de la fabrication additive. Le site d’Indianapolis exploite également plusieurs machines additives dans son laboratoire de fabrication additive.

 

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux!