Optomec intègre l’usinage hybride dans sa nouvelle imprimante 3D métal grand format

C’est probablement la première fois qu’une technique traditionnelle est combinée à la technologie 3D dans une seule imprimante 3D. Voici le système LENS 860 à atmosphère controllée (LENS 860 Hybrid Controlled Atmosphere), l’imprimante 3D métal grand format d’Optomec.

Le système LENS 860 hybride à atmosphère contrôlée

La nouvelle machine présente un volume de construction de 860 x 600 x 610 mm et supporte la puissance du laser, permettant ainsi une fabrication hybride métallique de qualité. Sa chambre de construction permet de maintenir l’oxygène et l’humidité en dessous de 10 ppm pour les matériaux d’impression 3D tels que le titane. De plus, le système peut traiter d’autres métaux non réactifs tels que l’acier inoxydable ou même l’acier à outils Inconel.

Le système peut être configuré avec des commandes en boucle fermée et un laser à fibre optique haute puissance de 3 kW, ce qui le rend idéal pour la construction, la réparation ou le revêtement de pièces de moyennes et grandes dimensions.

De plus, l’imprimante 3D pourrait certainement susciter l’intérêt des professionnels en raison de sa capacité de fraisage. En effet, il peut permettre d’usiner sur une pièce imprimée sans avoir à refixer ou aligner le composant sur une deuxième machine.

« La nouvelle gamme de systèmes LENS 860 s’appuie sur le succès de notre série de machines-outils, lancée pour la première fois à l’IMTS en 2016. Ces nouvelles machines de plus grande taille continuent de démontrer notre capacité à transférer la capacité d’impression 3D sur métal d’Optomec, qui a fait ses preuves en production, sur des plateformes CNC traditionnelles qui répondent aux exigences de coût, de performance et de facilité d’utilisation du marché des machines-outils traditionnelles », a déclaré M. Dave Ramahi, président et CEO d’Optomec. « Ces produits sont un élément clé de notre stratégie pour intégrer la fabrication additive métallique dans l’industrie. »

La machine démontre aussi à quel point il est nécessaire de combiner les techniques traditionnelles et les nouvelles technologies afin d’avoir le résultat escompté.

Enfin, selon l’entreprise, l’imprimante 3D métal est disponible à un prix de départ inférieur à 250 000 $, ce qui la rend abordable par rapport aux autres imprimantes de la même gamme.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com