OPEN MIND développe une solution logicielle pour améliorer le post-traitement des pièces imprimées en 3D

OPEN MIND -

OPEN MIND, spécialiste des applications de CFAO intelligentes, développe une solution logicielle pour un post-traitement plus rapide et plus fiable des pièces de fabrication additive.

Baptisée hyperMILL®, cette solution de FAO modulaire et flexible est largement utilisée par les industries exploitant des processus de fabrication conventionnels tels que le fraisage 2,5D, 3D et 5 axes ainsi que les opérations de tournage et d’usinage. D’autres développements ont conduit à la création de hyperMILL ADDITIVE Manufacturing, qui peut être combiné avec le jumeau numérique et hyperMILL BEST FIT pour améliorer le post-traitement des pièces imprimées en 3D.

La fabrication additive hyperMILL offre des possibilités flexibles d’usinage simultané 5 axes très complexes pour le processus de dépôt par énergie directe (DED) et la fabrication additive par fil (WAAM). L’application du matériau peut être programmée en toute simplicité avec le logiciel d’OPEN MIND et simulée automatiquement pour éviter les collisions. Même dans la fabrication additive avec le procédé de fusion sur lit de poudre (PBF), le potentiel peut être pleinement exploité par hyperMILL. Enfin, le post-traitement, par exemple l’élimination des structures de support dans le processus d’usinage à 5 axes, peut également être programmé à l’avance dans hyperMILL.

Hormis le cas particulier, encore assez rare, des solutions hybrides, dans lesquelles la fabrication additive et la fabrication soustractive se déroulent directement l’une après l’autre sans changement de machine, le post-traitement d’une pièce brute presque finie et souvent de petites dimensions nécessite un alignement dans la machine-outil.

Le logiciel s’adapte à la réalité

Le processus est basé sur la machine virtuelle dans hyperMILL. Une mesure 3D est utilisée pour scanner la pièce brute non alignée sur la machine, puis le rapport de mesure est envoyé à la FAO. Là, hyperMILL BEST FIT ajuste le code NC à la position déterminée de la pièce. En d’autres termes : Dans ce cas, le monde virtuel (programmation) est adapté au monde réel (serrage) – et non l’inverse. Le code NC corrigé est ensuite simulé dans la machine virtuelle sur la situation de serrage réelle et optimisé automatiquement. Le processus fonctionne si bien que même les pièces moulées complexes exigeant la plus haute précision, comme les implants de genoux artificiels, obtiennent des surfaces presque parfaites de cette manière lors du post-traitement.

N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !

 

3D ADEPT Media est une presse spécialisée qui suit et analyse les dernières tendances de l’industrie de la fabrication additive (FA). En tant que ressource de haute qualité et précise sur la fabrication additive, nous sommes fiers de fournir des informations actualisées sur lesquelles vous pouvez compter grâce à notre média en ligne et à notre magazine imprimé et numérique interactif 3D ADEPT Mag. Les contenus de 3D ADEPT sont disponibles en anglais et en français.