Peu d’entreprises relèvent les défis du cuivre pur dans la fabrication additive. Markforged a rejoint ce nombre limité d’acteurs aujourd’hui. Le fabricant d’imprimantes 3D en métal Metal X Systems a fait de la fabrication de cuivre pur sur son système une réalité.

« Le cuivre alimente notre monde. Il est partout. Il permet de construire nos voitures, d’activer les téléphones et de faire fonctionner les équipements électriques », a déclaré Greg Mark, CEO et fondateur de Markforged. « Le cuivre a toujours été un matériau coûteux et difficile à usiner et incompatible avec d’autres techniques pour l’impression 3D sous forme pure. Aujourd’hui, nous l’avons rendu plus facile et moins cher à produire. Le cuivre imprimé en 3D de Markforged va changer la donne pour les industries automobile et électronique, et il ouvrira la porte à l’innovation dans de nombreux autres secteurs ».

Le cuivre est le dernier métal à avoir rejoint le portefeuille de matériaux de Markforged – qui comprend déjà des superalliages pour l’aérospatiale comme l’Inconel 625, l’acier inoxydable 17-4 PH, l’acier à outils H13, l’acier à outils D2 et l’acier à outils A2.

En outre, le fabricant a actuellement le vent en poupe sur le marché puisqu’il est désormais en mesure de garantir des conditions de fabrication sûres aux utilisateurs qui tireront parti de sa technologie.

L’entreprise promet de grands changements dans l’industrie automobile

Le cuivre pur offre plusieurs avantages, notamment la possibilité de tirer parti d’une conductivité thermique et électrique élevée – dont une conductivité thermique supérieure à 350 W/mK et une conductivité électrique de 84 % selon l’IACS ; la possibilité de créer efficacement des pièces complexes à tolérance serrée avec le système Metal X, sûr, facile et abordable, ainsi que la possibilité d’envisager une production de pièces réelles en interne, réduisant ainsi le délai d’exécution à quelques jours.

« Chaque usine automobile dans le monde utilise du cuivre pour le soudage », a ajouté Greg Mark. « Des pièces de production complexes sont nécessaires pour souder les points étroits de la carrosserie automobile. Leur fabrication coûte des milliers de dollars et les délais peuvent s’étendre sur plusieurs mois. Mais Markforged change tout cela en permettant aux fabricants de produire des pièces en interne afin de les obtenir plus rapidement et à un coût nettement inférieur. Grâce à nos pièces imprimées en 3D, les constructeurs automobiles peuvent imprimer les pièces dont ils ont besoin à la demande au lieu de détenir un stock important et pourront concevoir de nouveaux types de tiges de soudage qui n’étaient pas possibles auparavant ».

Image: Markforged – N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !    

 

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept