Le logiciel de fabrication additive Formflow ouvre de nouvelles frontières de fabrication grâce à l’optimisation multi-propriétés

Formflow d’Additive Flow permet de réaliser plus de 50 % d’économies, de dépasser les objectifs de durabilité tout en répondant aux demandes des innovateurs et des fabricants.

Au début de l’année, la société de logiciels Additive Flow, basée au Royaume-Uni, a officiellement fait ses débuts dans le secteur de la fabrication additive. Dans le but de relever les défis de la fabrication additive auxquels sont confrontés les ingénieurs – experts ou débutants -, l’équipe d’Additive Flow a développé son logiciel d’optimisation « Formflow ».

Aujourd’hui, le développeur du logiciel d’optimisation avancé dévoile une version améliorée de sa solution qui permet désormais l’optimisation multi-propriétés, une fonctionnalité qui arrive à point nommé car les producteurs cherchent de plus en plus à produire des pièces multifonctionnelles qui intégreraient des propriétés variables en fonction des exigences locales en matière d’ingénierie.

Le seul bémol est que la satisfaction de cette exigence dépend principalement de la manière dont le logiciel fonctionnera tout au long du flux de travail numérique, d’où le développement d’une fonction d’optimisation multi-propriétés.

Comment cela fonctionne-t-il ?

L’équipe pluridisciplinaire d’Additive Flow a imaginé une solution qui permettra d’équilibrer performances et économies – le Saint Graal pour les ingénieurs – tout en respectant les propriétés des matériaux là où elles sont nécessaires. Le logiciel offre alors une interface accessible pour l’optimisation multi-objectifs permettant aux utilisateurs de s’adapter facilement à leurs différents objectifs et contraintes d’optimisation. Grâce aux algorithmes, les ingénieurs peuvent attribuer simultanément plusieurs propriétés des matériaux (via les treillis, les paramètres de construction et les matériaux) à la topologie. Enfin et surtout, le logiciel offre une capacité multi-physique étroitement couplée aux propriétés des matériaux telles qu’elles sont imprimées.

Selon Additive Flow, les compromis impossibles entre durabilité et coûts, ou entre performance des produits et délais de fabrication, sont souvent une source de problèmes au sein des organisations, quelle que soit leur taille.

Des problèmes qui entraînent de nombreuses itérations, révisions et reconceptions basées sur les différents choix d’intrants (facteurs de sécurité, matériaux, contraintes géométriques) et leurs implications sur les formes, l’approvisionnement et la rentabilité – qui rebondissent entre les équipes – augmentant les coûts, tout en limitant l’innovation. Au milieu de cette complexité, des considérations telles que l’impact environnemental peuvent être négligées.

Dans le cadre d’un programme d’organisation bêta, plusieurs organisations dont le Centre des technologies de fabrication (MTC), Comeragh Composites, Rosswag, Saint-Gobain Ceramics, 3DGBIRE et Andiamo, ont eu l’occasion d’utiliser Formflow.

Alexander Pluke, CEO d’Additive Flow, déclare : « Les ingénieurs et les entreprises avec lesquels nous avons parlé veulent faire mieux lorsqu’il s’agit d’exploiter l’innovation et la durabilité, mais ils sont trop souvent pris entre leurs limites de temps, leurs considérations de coût et leurs besoins de performance. Les ingénieurs ont réclamé un outil qui puisse les aider à relever ces défis, et nous avons reçu un excellent retour de nos utilisateurs sur les nouvelles frontières qui s’ouvrent à eux grâce à la capacité de Formflow. »

En quoi Formflow se distingue-t-il des autres ?

La plupart des éditeurs de logiciels fournissent leurs logiciels avec des paramètres prédéfinis « taille unique », ce qui ne permet pas souvent aux flux de travail de simuler et d’optimiser les conceptions, la production et les chaînes d’approvisionnement, ce qui rend plus complexe la satisfaction des besoins d’une entreprise.

Additive Flow, en revanche, croit fermement aux flux de travail d’optimisation reproductibles. Non seulement ils peuvent être facilement édités, conservés et partagés entre les équipes – pour une productivité et une automatisation maximales – mais ils améliorent également le fil numérique. Ils spécifient les exigences exactes que vous recherchez sur les régions locales des pièces d’ingénierie, tout en optimisant pour des besoins commerciaux spécifiques comme le coût et la durabilité.

Comeragh Composites est un exemple de l’impact que le logiciel d’Additive Flow a eu sur les entreprises au-delà de la fabrication additive. Findhan Strain, directeur de Comeragh Composites, déclare : « L’analyse réalisée avec le logiciel d’Additive Flow a permis de réduire les coûts de fabrication de 50 % et de gagner du poids de 60 %, en simplifiant le processus de moulage par injection et en améliorant notre retour sur investissement grâce aux composites à propriétés multiples. Ce qui est encore plus intéressant, c’est que le processus m’a ouvert les yeux sur ce qui est faisable – sur des composants plus grands et plus complexes avec des avantages potentiellement encore plus significatifs grâce au logiciel d’Additive Flow. Vous pouvez simplifier votre chaîne d’approvisionnement en adoptant une nouvelle approche de l’utilisation et de la sélection des matériaux ».

De la fabrication de composites aux industries verticales telles que les soins de santé, Formflow ouvre de nouvelles frontières aux utilisateurs tout en atteignant des performances de fabrication élevées.

Naveed R. Parvez, CEO d’Andiamo, explique l’impact que cela a eu sur leur équipe : « Les soins de santé dans le monde entier ont besoin de solutions radicales pour répondre aux pressions croissantes. Il faut que chacun se concentre sur le résultat et non sur le processus. C’est une philosophie que nous partageons avec Additive Flow et qui s’est avérée déterminante lors d’un grand projet pluriannuel du NHS. Les cliniciens nous ont dit qu’ils essayaient souvent d’éviter qu’un état ne s’aggrave. Grâce à Additive Flow, nous pouvons désormais optimiser les améliorations tout en répondant à toutes les exigences cliniques et techniques. Grâce à Additive Flow, nous avons vu la vitesse de traitement multipliée par 5, ce qui nous a permis d’augmenter notre productivité d’au moins 30 % par ingénieur – ce qui nous a permis de traiter plus de personnes plus rapidement ».

 « Nous avons conçu nos solveurs à partir de zéro pour être à la fois très efficaces en termes de calcul et pour atteindre les objectifs exigeants de nos clients. Cela signifie des performances convaincantes et une précision robuste par rapport aux résultats de référence », conclut Charles Fried, directeur technique d’Additive Flow, en expliquant l’importance de leur développement interne.

N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram ! Si vous avez une innovation à partager pour le prochain numéro de notre magazine numérique ou si vous avez un article à faire connaître, n’hésitez pas à nous envoyer un email à contact@3dadept.com