« Nous avons construit une usine de nouvelle génération qui utilise une technologie d’impression 3D de pointe pour produire des produits de qualité luxueuse sans inefficacité industrielle », explique Gantri sur son site Web.

Le fabricant de lampes californien Gantri a dévoilé sa propre imprimante 3D pour réaliser une production durable. La nouvelle imprimante 3D de bureau porte un drôle de nom, Dancer, et est basée sur la technologie d’impression 3D FDM.

Conçue pour les biens de consommation, l’entreprise a déclaré qu’elle éliminait les inefficacités de fabrication industrielle telles que l’outillage et les déchets de matériaux. De plus, elle peut livrer de petits lots de produits prêts à commercialiser.

Gantri croit fondamentalement en l’impression 3D pour le marché des produits ménagers. Selon le fabricant, la fabrication traditionnelle ne peut pas faire face à l’évolution constante des goûts du consommateur. D’un autre côté, les systèmes de FA industriels sont trop chers et demandent trop de main d’œuvre.

« En tant que concepteur, nous savions que la seule façon pour nous de fabriquer en utilisant l’impression 3D était de construire notre propre machine – une machine capable d’atteindre une qualité et une efficacité industrielles, tout en conservant la flexibilité de l’impression 3D. C’est ainsi qu’est né le projet Dancer », explique la société.

Pourquoi la technologie FDM ?

La raison de produire une imprimante 3D est simple : Gantri est déjà bien au courant d’une large gamme de matériaux qui incluent les matériaux PLA qu’ils offrent. C’est pourquoi ils ne voulaient pas changer pour une autre technologie, du moins pour l’instant.

« La Dancer est aussi brillante qu’elle est belle. Nous avons pris tout ce que nous avons appris au cours des deux dernières années sur les produits finis d’impression 3D et nous l’avons utilisé pour améliorer la flexibilité et le flux de travail. Grand volume de construction ? Check ! Accès frontal complet ? Check ! Connectivité ? Check ! Nous avons même conçu Dancer pour qu’il soit fait de 60% de pièces imprimées en 3D pour un entretien facile ! »

Et maintenant ?

Eh bien, l’imprimante 3D n’est pas destinée à la commercialisation – du moins pour l’instant. Elle appartient simplement à l’usine du fabricant.

À compter de novembre 2019, le parc d’imprimantes actuel de l’entreprise sera remplacé par Dancer. Les concepteurs de l’entreprise créeront des produits plus grands avec moins de pièces et réduiront les délais de livraison pour leurs clients.

Vous pouvez maintenant poster vos offres d’emploi sur 3D ADEPT Media. Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Passionnée de nouvelles technologies, je m'intéresse particulièrement aux technologies d'impression 3D et leurs capacités d'impacter significativement les modes de production dans divers secteurs d'activités. Conscient de l’importance de cette technologie pour transition vers l'industrie 4.0, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept