Hailey Dawson, une petite fille de 7 ans, ouvrira le 4e match de la série mondiale de baseball, lançant avec sa main prothétique imprimée en 3D.

Née d’une maladie appelée «syndrome de Poland», Hailey n’avait pas la possibilité d’utiliser sa main droite … jusqu’à ce que l’Université du Nevada utilise les solutions d’impression 3D de Stratasys  pour fabriquer une main prothétique imprimée en 3D.

Imprimante 3D – Stratasys Fortus 250mc utilisée pour la main prothétique

La petite Hailey qui peut maintenant participer à des activités typiques pour enfants a déjà deux lancées d’ouverture de ce genre à son actif pour la balle d’ouverture pour chacune des 30 équipes de la MLB.

En plus de rendre sa main naturelle plus fonctionnelle, la main prothétique imprimée en 3D est quelque chose qu’ Hailey est fière de montrer, «ce qui l’a aidée à renforcer sa confiance et son estime de soi», dit Dawson, son père. « D’autres enfants adorent ça, et elle attire l’attention. »

«La conception de la main actuelle est bonne, mais nous cherchons des moyens de l’améliorer», explique le Dr O’Toole. “Un étudiant conçoit un pouce plus optimal et plus fonctionnel, doté d’une dextérité et d’une force de préhension améliorées. Un autre étudiant travaille sur un moyen de rendre les doigts individuels flex plus indépendants. Et un troisième étudiant recherche des moyens de motoriser l’appareil.”

«Travailler sur la main imprimée en 3D de Hailey a été une excellente expérience d’apprentissage pour nos étudiants. Et notre imprimante 3D Stratasys est un outil essentiel pour imprimer ces prothèses. Toutes les différentes parties de la main que nous fabriquons ont de petits canaux internes. Nous faisons passer des câbles de petit diamètre ou des «tendons» à travers les canaux pour actionner les doigts. L’imprimante 3D de Stratasys est capable d’imprimer de manière fiable de petits canaux internes complexes qui nous permettent d’assembler la main rapidement après l’impression 3D. « 

Il semble qu’à mesure qu’Hailey grandit, tout ait été pris en considération pour que la petite fille utilise sa main prothétique imprimée en 3D comme une main normale. Quelle chance, n’est-ce pas?

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux!