GE Additive dévoile le prototype d’une nouvelle machine additive. Il s’agit d’une machine à jet de liant qui répondra aux besoins de moulage.

La nouvelle machine à jet de liant peut imprimer de grandes pièces avec une gamme de matériaux incluant l’acier inoxydable, le nickel et les alliages de fer. Selon l’entreprise, elle révolutionnera les techniques de fabrication traditionnelles.

En supprimant le besoin de pièces moulées, des outillages coûteux, des moules et des infrastructures ne sont plus nécessaires.



Mohammad Ehteshami, vice-président et directeur général de GE Additive, a déclaré: «Nous constatons une forte demande pour la technologie des jets de liant dans les secteurs de l’aérospatiale et de l’automobile. Nous nous sommes engagés à accélérer l’industrie de la fabrication additive et nous continuerons à renforcer notre force dans les modalités laser et EBM en développant et en commercialisant de nouvelles technologies. Nous avons une approche progressive de l’innovation et du développement de produits. J’ai mis au défi l’équipe de développer cette nouvelle machine en 55 jours. Ils sont venus à l’avance avec le processus de concept à la première impression en prenant seulement 47 jours. « 

D’autres détails seront dévoilés début 2018 et les premières machines de production seront expédiées dès mi-2018.

 

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux!




Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept