Les fabricants d’outils allemands sont encore réticents à tirer profit de l’impression 3D. Malgré le potentiel de la technologie, le passage radical d’une technologie à l’autre reste un investissement important pour les entreprises en termes de main d’œuvre et de changement dans le flux de production.

Sur le plan technique, l’un des principaux avantages de l’utilisation de la fabrication additive est la possibilité de fabriquer des outils avec un refroidissement proche de la forme du réseau. Les outils ainsi fabriqués dissipent la chaleur produite pendant le processus de production directement à la source. Cela réduit le temps de cycle et améliore la qualité des pièces produites.

Utilisation de l’impression 3D comme alternative pour éviter la distorsion des pièces

La production de pièces par moulage par injection ou coulée sous pression génère de la chaleur. Pour dissiper cette chaleur, les fabricants équipent les moules de canaux de refroidissement qui aident à maintenir les températures aussi stables que possible afin d’éviter la déformation de la pièce et les problèmes similaires. Les méthodes conventionnelles telles que le fraisage atteignent cependant rapidement leurs limites lorsqu’il s’agit de créer ces canaux.

« Les difficultés sont particulièrement évidentes dans le cas de formes plus complexes : nous ne pouvons pas percer à tous les bons endroits parce que nous ne pouvons pas percer les coins », explique Marc Dimter, directeur du secteur industriel de TRUMPF, responsable de la fabrication des outils et des moules. En revanche, les imprimantes 3D construisent le moule couche par couche, ce qui permet la construction de canaux de refroidissement qui sont presque parallèles à la paroi de l’outil.

De plus, comme la distorsion n’est plus un problème dont il faut se préoccuper, on constate alors une amélioration de la qualité de la pièce fabriquée.

« Beaucoup d’entreprises n’ont pas les compétences nécessaires et ne veulent pas investir », explique Christoph Dörr, qui travaille également chez TRUMPF en tant que responsable du secteur industriel pour l’industrie de l’outillage et des moules.

C’est la raison pour laquelle l’entreprise a pour objectif de présenter son imprimante 3D TruPrint 1000 comme modèle d’entrée de gamme à l’exposition Moulding Expo.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux ! Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

About the author

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept

Related

%d blogueurs aiment cette page :