Desktop Metal a annoncé qu’elle va commencer à accepter les précommandes internationales pour son système d’impression 3D métal, le Studio System™, de la part de sociétés en Europe, dans la zone Asie-Pacifique, au Canada et au Mexique. L’annonce intervient alors que Desktop Metal enregistre un intérêt et une demande énormes de la part des fabricants et partenaires stratégiques à travers le monde, dont le Groupe BMW, qui sera le premier partenaire international de la première heure de la société à recevoir un système. Ces partenaires stratégiques seront une source d’avis d’utilisateurs essentiels pour les pièces de référence, les matériaux, la formation et l’utilisation du système.

« Notre vision consiste à rendre les solutions d’impression 3D de Desktop Metal accessibles aux ingénieurs et fabricants dans le monde entier », a déclaré Ric Fulop, PDG et cofondateur de Desktop Metal. « Nous prévoyons de commencer à proposer notre technologie d’impression 3D métal sur les marchés internationaux et accélérerons la production afin de satisfaire la demande mondiale, tout d’abord pour notre Studio System et plus tard pour notre Production System. Nos partenariats avec des revendeurs de premier plan dans chacune de ces zones géographiques nous rapproche de la mise à disposition de solutions d’impression 3D métal pour tous ceux qui souhaitent bénéficier des avantages du prototypage rapide et de la production de masse de pièces métalliques. »

Stimuler l’écosystème des startups pour faire passer le monde de l’automobile au niveau supérieur est la mission de la venture unit indépendante du Groupe BMW : « Faisant partie des premiers investisseurs dans Desktop Metal, nous avons repéré le potentiel de sa technologie d’impression 3D et sa vision pour redéfinir la fabrication », a expliqué Uwe Higgen, associé directeur de BMW i Ventures.

L’équipe en charge de la fabrication additive dans le Groupe BMW travaille en étroite collaboration avec Desktop Metal pour accélérer l’adoption par le marché. « La fabrication additive métallique a déjà exercé un impact sur l’industrie automobile, principalement dans le domaine du prototypage. Actuellement, nous élargissons plus encore l’utilisation de la fabrication additive métallique dans de multiples applications. Commençant par le design, nous nous dirigeons vers la production de masse économique, qui est l’application la plus exigeante où la qualification des matériaux et des processus, le design, la performance et le coût unitaire sont essentiels à notre réussite. Conjointement avec Desktop Metal, nous œuvrons à remettre en cause le statu quo existant dans la fabrication additive métallique. Nous cherchons à révéler le potentiel aussi bien du Studio System pour les prototypes fonctionnels que du Production System pour le prototypage ultrarapide et la production de masse des pièces automobiles du Groupe BMW », a déclaré Jens Ertel, responsable du Centre pour la fabrication additive du Groupe BMW à Munich.

« C’est un honneur que le Groupe BMW ait choisi à la fois d’investir et maintenant de s’associer avec Desktop Metal en tant que pionnier de la première heure pour nos technologies d’impression 3D métal », a expliqué M. Fulop. « Nous sommes impatients d’apprendre et de profiter de l’expertise légendaire du Groupe BMW dans l’ingénierie, la fabrication et la production. »

About the author

Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.

Related

%d blogueurs aiment cette page :