Certaines mamies croient que la nourriture rassemble les gens et suscite des discussions. Cela s’est avéré juste pour la Big Bang fair, qui organise des activités et des événements pour encourager les jeunes scientifiques et ingénieurs à s’engager sur la voie des STEM.

Cette fois, il s’agit d’un dîner imprimé en 3D qui a été organisé à l’école primaire St Helen’s à Canning Town. L’idée est drôle mais ça a marché !

En outre, selon un rapport, « 71% des 11-16 ans pensent qu’il est crucial d’avoir accès à ce type de technologie à l’école – pas seulement dans les laboratoires de sciences et les salles de classe, mais dans le gymnase, la cour de récréation et même la cantine de l’école, et 40% pensent que cela leur permettra d’apprendre pendant leur repas ».

Pour ce qui est de l’impression 3D, les jeunes sont optimistes quant au potentiel de la technologie. « Un cinquième (20 %) croient que nous aurons tous des imprimantes 3D dans nos maisons d’ici 3 à 4 ans, et les deux tiers (67 %) des enfants croient que ce sera la norme dans 10 ans»

Le menu du dîner

Le plat principal était des haricots hexagonaux, morue et pomme de terre

Comme accompagnements, on avait :

– Roues mécaniques de purée de chou-fleur

– Exosquelette d’houmous et écailles d’avocat

– Courge musquée spirale Fibonacci avec tomate et huile d’olive

– Étoile de brocoli en 3D

Ce dîner est sans doute le premier mais certainement le dernier que l’école organise.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com