Carbon étend ses capacités logicielles d’impression 3D avec l’acquisition de ParaMatters

Carbon, le développeur de la technologie d’impression 3D Digital Light Synthesis (DLS), a acquis ParaMatters, une société basée sur le modèle SaaS qui propose des logiciels pour la conception et la production par impression 3D de métaux, polymères et autres matériaux et systèmes de production.

Les capacités du logiciel de ParaMatters ont été observées dans plusieurs applications dans les industries automobile et médicale.  Son potentiel en matière de conception générative pour la fabrication additive permet aux ingénieurs d’explorer 5 moyens clés pour créer de meilleurs produits : La conception de géométries avancées (conceptions imprimables en 3D à topologie optimisée pour répondre aux critères de performance), la simulation avant impression (simuler numériquement la performance des pièces avant l’impression pour garantir la performance), la simulation après impression (évaluer les tomodensitométries des pièces imprimées pour identifier les écarts de fabrication par rapport à votre conception initiale et comprendre les impacts potentiels sur la performance), la consolidation des pièces (combiner des assemblages de plusieurs pièces en une seule pièce pour améliorer la performance et réduire le nombre de pièces), et l’évaluation comparative (comprendre les avantages potentiels et les compromis de différents matériaux et géométries sur des facteurs tels que le coût, le poids et d’autres exigences de performance souhaitées).

« Nous reconnaissons le rôle essentiel que jouent les outils de conception logiciels dans la transformation numérique de nos clients. Pendant trop longtemps, les concepteurs se sont contentés d’outils de conception logiciels qui adhèrent aux limites de la fabrication traditionnelle », a déclaré Phil DeSimone, cofondateur et membre du Bureau du CEO. « De nombreux outils de conception d’hier ne sont pas optimisés pour tirer parti des innovations du secteur, notamment des matériaux et des processus de fabrication avancés de l’impression 3D. Carbon et ParaMatters ont tous deux partagé la même vision pour fournir des outils modernes afin que les équipes de développement de produits puissent créer de meilleurs produits en moins de temps. »

L’intégration dans le portefeuille de Carbon offrirait certainement aux clients davantage de possibilités d’exploiter la chaîne de valeur de la fabrication additive. Pour l’instant, on ne sait pas comment précisément. Pourrait-il s’agir d’une intégration de la fonctionnalité de ParaMatters dans l’outil de CAO DesignEngine existant de Carbon ? Le temps nous le dira.

Même s’il s’agit d’une bonne affaire pour les deux parties, il est difficile de ne pas mentionner le fait que ParaMatters fait partie du portefeuille d’investissement de XponentialWorks – aux côtés d’entreprises prometteuses comme Nexa3D. Cela signifie que, d’une manière ou d’une autre, XponentialWorks est impliqué dans cette transaction comme l’un des vendeurs. L’acquisition se produit à un moment où Nexa3D a licencié une partie de son personnel. Tout cela est-il une pure coïncidence ou un signe que quelque chose ne va pas dans les affaires de XponentialWorks ?

N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram ! Si vous avez une innovation à partager pour le prochain numéro de notre magazine numérique ou si vous avez un article à faire connaître, n’hésitez pas à nous envoyer un email à contact@3dadept.com