Le fabricant d’imprimantes 3D BCN3D a collaboré avec Mitsubishi Chemical (MCPP) et BASF pour le développement de deux matériaux d’impression 3D : Tough PLA et BVOH.

Tough PLA, principales caractéristiques et propriétés

Le PLA est résistant aux chocs, rigide et facile à utiliser. Le développement de ce matériau est basé sur le fameux PLA (acide polylactique), un matériau qui apporte de la rigidité et qui est disponible dans une large gamme de couleurs.

Selon BCN3D, le PLA résistant est conçu pour sa résistance aux chocs et sa force, comme l’ABS, et avec une rigidité similaire à celle du PLA. C’est un matériau “plug and play”, qui donne d’excellents résultats en matière d’adhérence des couches et présente une très bonne qualité de surface. Le PLA résistant peut également être facilement imprimé à différentes températures sans déformation ni rétrécissement.

Le matériau est résistant à des chocs importants et peut être utilisé comme un matériau standard avec des propriétés plus exigeantes. En raison de sa facilité d’impression et de l’adaptabilité de l’adhésion des couches, le Tough PLA est idéal pour le prototypage, les aides à la fabrication et les outils de production.

Il fonctionne comme une alternative à l’ABS pour les impressions de grande taille car, en comparaison, le Tough PLA est plus rigide, présente beaucoup moins de problèmes de déformation et est plus facile à imprimer en 3D car il ne nécessite pas d’environnement d’impression fermé et n’émet pas de fumées qui nécessiteraient un filtrage.

Chez BCN3D, ce matériau sera d’abord disponible en noir et blanc ; les références en rouge et bleu seront disponibles par la suite.

BVOH, principales caractéristiques et propriétés

Le copolymère butanediol-alcool vinylique alias BVOH est un thermoplastique optimisé pour le processus FFF. Reconnu pour sa dissolution rapide, ce matériau hydrosoluble est facile à retirer de l’intérieur des petites pièces et réduit par conséquent les problèmes d’encrassement.

Il est compatible avec le PLA, le PLA résistant, le PET-G, le TPU 98A, l’ABS, le PA et le PAHT CF15. Hautement hygroscopique, veillez à stocker votre BVOH dans un récipient hermétique pour éviter l’absorption d’humidité.

Le BVOH est idéal pour les supports hydrosolubles pour les cavités partiellement fermées et les géométries complexes, ou même les moules sacrificiels. Lors de la dissolution, plus la température de l’eau est élevée, plus le processus est rapide. C’est donc un excellent moyen d’imprimer des matériaux de support temporaires pour des géométries complexes, comme les structures avec des surplombs. Il donne une finition lisse sur les prototypes fonctionnels et présente une excellente qualité de surface. Avec le BVOH, il est également possible de réaliser des mécanismes mobiles et des pièces creuses, ainsi que des modèles à plusieurs composants.

« Cet ajout du Tough PLA et de BVOH porte le nombre de matériaux à notre actif à 11 (et ce n’est pas fini). Le Tough PLA et le BVOH sont tous deux compatibles avec notre nouveau portefeuille de la série Sigma (Sigma D25) et de la série Epsilon (Epsilon W50 et Epsilon W27), ainsi qu’avec notre ancien portefeuille contenant les Sigma et Sigmax. Tout comme pour notre série d’imprimantes, nous voulons rendre l’impression 3D accessible à tous nos utilisateurs, du bureau à l’établi », peut-on lire sur le site web de BCN3D.

N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram ! Si vous avez une innovation à partager pour le prochain numéro de notre magazine numérique ou si vous avez un article à faire connaître, n’hésitez pas à nous envoyer un email à contact@3dadept.com