Anousha Payne utilise l’impression 3D pour créer « Imagined Artefacts »

« Imagined Artefacts » est la dernière série d’art d’Anousha Payne, une artiste londonienne. Le projet présente un ensemble de structures abstraites imprimées 3D qui représentent les différentes significations d’un artefact en dehors de son contexte.

Anousha Payne est reconnue pour avoir exploré des questions importantes liées au monde de l’art: l’influence de l’image de soi et de l’identité à l’ère du numérique ou l’utilisation de technologies modernes telles que l’impression en 3D sont quelques-unes de ces questions.

Comment le projet « Imagined Artefacts » a t-il pris vie?

L’inspiration de Payne vient de la numérisation 3D de certains artefacts qu’elle a vus dans les musées et les centres culturels.

À partir de scans 3D, elle a utilisé une imprimante 3D pour créer les artefacts. Les pièces de « Imagined Artefacts » ressemblent à un vase mélangé à un vortex. Pour Payne, les objets imprimés 3D restent des artefacts à partir d’un endroit spécifique imaginé et d’un temps spécifique.


« Un artefact imaginaire [a été créé] pour décrire les objets que je faisais« , a déclaré l’artiste. « Ce que je pense d’un artefact imaginaire est assez littéral. J’imagine un artefact qui a pu exister dans un autre monde. […] un objet a [t-il] toujours des qualités virtuelles lorsqu’il est répliqué? Est-ce toujours la même chose quand je le [réalise à plus grande échelle] et dans un autre matériau? « 


En effet, la vérité est que, de nos jours, une œuvre d’art réalisée avec l’utilisation de la technologie d’impression 3D, soulève plus que jamais les problèmes d’authenticité et de valeur culturelle. Est-ce qu’il conserve (tout ou partie de) sa valeur d’origine? Ou est-ce, au contraire, une nouvelle oeuvre d’art?

 

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux!



Kety S.

Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.