« Additive-Talks » : Quelles sont les implications de la FA pour l’industrie de l’énergie ?

Nous sommes de retour avec une nouvelle saison d’Additive Talks, avec ETN Global comme premier partenaire de réseau pour notre session.

Une chose que nous avons apprise lors de la première saison d’Additive Talks est que notre communauté veut apprendre en se mêlant et en partageant avec d’autres praticiens. Nous voici donc de retour avec une nouvelle saison d’Additive Talks !

La seule différence est que cette fois-ci, nous n’allons pas organiser plusieurs tables rondes pendant une journée entière. Une étape à la fois, chaque mois, nous démystifierons les zones d’ombre auxquelles les professionnels des industries verticales sont confrontés dans leurs activités de fabrication quotidiennes.

À partir du 6 mai, de 15h30 à 16h30 (CET = heure de Bruxelles), nous lancerons cette nouvelle saison en nous plongeant dans le secteur de l’énergie.

Avec des représentants d’ETN Global, Siemens Energy et Engie, nous discuterons des « implications de la fabrication additive pour l’industrie énergétique« .

Cette session bénéficiera du soutien d’ETN Global en tant que partenaire de réseau et se déroulera en anglais.

Fondée en 2005, ETN Global est une association de membres qui rassemble l’ensemble de la chaîne de valeur de la communauté technologique des turbines à gaz. Grâce à des efforts de coopération et au lancement d’activités et de projets communs, ETN encourage et facilite l’échange d’informations et la coopération afin d’accélérer la recherche, le développement, la démonstration et le déploiement de solutions énergétiques neutres en carbone, sûres, abordables et distribuables d’ici 2030, mises en œuvre à l’échelle mondiale d’ici 2050.

Avec plus de 110 membres de 22 pays actifs dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement du secteur, l’organisation rassemble des entreprises énergétiques, des utilisateurs de turbines à gaz, des fabricants d’équipements originaux (OEM), des instituts de recherche et des universités ainsi que des cabinets de conseil, pour ne citer que quelques catégories de membres.

Un aperçu de nos intervenants

Le panel sera composé de John Oakey, Sebastian Piegert et Steve Nardone qui travaillent respectivement pour ETN Global et l’Université de Cranfield (UK), Siemens Energy et Engie.

John Oakey est membre du conseil d’administration d’ETN Global. Il est également professeur de technologie énergétique à l’université de Cranfield (Royaume-Uni). La FA étant de plus en plus utilisée dans plusieurs secteurs, dont celui de l’énergie, la communauté technologique des turbines à gaz prend rapidement conscience de son potentiel. ETN a pour objectif de fournir des informations clés et précieuses qui aideront sa communauté à aller de l’avant. ETN a divisé son travail et sa collaboration avec ses entreprises membres en 5 domaines d’intérêt clés : La filtration de l’air, les systèmes d’échappement, l’hydrogène, la micro-turbine à gaz et évidemment la fabrication additive. Il va sans dire qu’à un moment donné, tous les groupes peuvent bénéficier de l’expertise apportée par les autres. En tant que membre du conseil d’administration d’ETN Global et professeur de technologie énergétique, Oakey est particulièrement bien placé pour apporter des informations clés sur les tenants et aboutissants de l’industrie de l’énergie et sur les raisons pour lesquelles la fabrication additive peut être un candidat intéressant pour les entreprises du secteur de l’énergie.

Sebastian Piegert dirige la fonction de développement de la technologie et des matériaux de fabrication additive au sein de l’organisation de fabrication additive de Siemens Energy Generation depuis l’usine de turbines à gaz de Berlin depuis 2014. Il est également responsable du domaine technologique de la fabrication additive pour l’ensemble de Siemens Energy. Si vous ne connaissez pas encore Siemens Energy AG, sachez que l’entreprise a été créée le 1er avril 2020, à la suite d’une restructuration du groupe Siemens. La division énergie est un élément essentiel de l’entreprise depuis la fondation du groupe par Werner von Siemens et Johann Georg Halske. Le portefeuille de Siemens couvre l’ensemble des applications permettant de concevoir, financer, construire, exploiter et entretenir un réseau intelligent moderne et des systèmes de distribution d’électricité. Le fait d’être au cœur de l’industrie manufacturière depuis plusieurs années fait de Piegert un intervenant intéressant pour discuter de la perspective manufacturière concernant l’utilisation de la FA dans ce secteur.

Steve Nardone est un expert international des matériaux métalliques pour les centrales électriques. Il est spécialisé dans la fabrication additive (impression 3D) et gère des projets multidisciplinaires portant sur toute la gamme des matériaux utilisés dans le secteur de l’énergie. Engie SA est une multinationale du secteur de l’électricité, qui opère dans les domaines de la transition énergétique, de la production et de la distribution d’électricité, du gaz naturel, du nucléaire, des énergies renouvelables et du pétrole. L’entreprise reste l’un des rares acteurs du secteur à développer des compétences expertes dans les activités en amont (ingénierie, achats, exploitation, maintenance) et en aval (gestion des déchets, démantèlement). Autour de cette table virtuelle, et en s’appuyant sur des exemples clés issus de son travail au sein de l’entreprise et de son expertise en matière de développement de matériaux, Nardone apportera le point de vue de l’utilisateur.

Fabrication additive et secteur de l’énergie ?

Pour la plupart des professionnels, parler de la FA dans le secteur de l’énergie revient souvent à dire que la fabrication additive permet de produire des composants de turbine très complexes. Comme plusieurs développements sont discutés dans l’industrie de l’énergie, que ce soit pour des sources d’énergie plus durables ou pour de meilleures façons d’exploiter les ressources naturelles, la FA peut affecter bien plus que la simple production de turbines. Mais comment ? Quels sont les bons, les mauvais et les vilains aspects de ces implications ? Nos intervenants sont prêts à démystifier toutes les zones d’ombre autour de ce sujet. Vous voulez en savoir plus ? Il n y a qu’un seul clic à faire :