Une imprimante 3D fabriquée sur mesure pour le démonstrateur de revêtement de tuyère de fusée de 3m de haut de la NASA.

Vous vous souvenez du projet RAMPT (Rapid Analysis and Manufacturing Propulsion Technology) ? Un projet de la NASA qui consiste à faire progresser les technologies de FA pour la production de pièces de moteurs de fusée à l’aide de poudre métallique et de lasers.

Dans cette optique, la NASA travaille actuellement avec plusieurs fournisseurs de machines pour fabriquer des pièces qui amélioreront les performances des moteurs de fusées à liquide. L’un de ces fabricants de machines est DM3D Technologies, une entreprise de dépôt par énergie dirigée (DED) basée dans le Michigan, qui collabore avec le National Center for Additive Manufacturing Excellence (NCAME) de l’université d’Auburn dans le cadre de ce projet.

Le problème est que DM3D ne disposait pas d’une machine suffisamment grande pour imprimer en 3D un démonstrateur de revêtement de tuyère de fusée de 3 mètres de haut pour un moteur de fusée liquide à grande échelle.

« Savoir que la technologie que nous développons pour le projet RAMPT pourrait soutenir de futures missions d’exploration est extrêmement gratifiant« , a déclaré le président de DM3D, Bhaskar Dutta. « Auburn et la NASA sont à l’avant-garde de la recherche sur la FA, et nous avons commencé à travailler avec eux il y a environ quatre ans pour imprimer une buse d’une taille d’environ deux pieds, ce qui semblait énorme à l’époque. Aujourd’hui, nous en imprimons une pour le programme RAMPT qui fait cinq fois cette taille. C’est l’un des plus grands composants de moteur de fusée jamais imprimés en 3D« .

L’équipe de l’université d’Auburn explique qu’elle cherchait à imprimer en 3D un revêtement de tuyère RS25 grandeur nature de 2,9 m (111 pouces) de hauteur et de 2,4 m (96 pouces) de diamètre. Il a fallu plusieurs mois pour construire cette pièce massive, ce qui a permis de réduire de plus de 50 % le temps de traitement par rapport aux techniques de fabrication traditionnelles.

Nima Shamsaei, directeur du NCAME et responsable technique d’Auburn pour le projet RAMPT, partage leur excitation à l’issue de cette fabrication : « La technologie de pointe de DM3D et l’expertise de NCAME en matière de caractérisation et de qualification des matériaux permettront de poursuivre l’avancement et l’introduction de ces technologies dans les missions futures et permettront à l’industrie de continuer à s’appuyer sur ce développement pour d’autres applications nouvelles à grande échelle. »

Vous pouvez maintenant poster vos offres d’emploi sur 3D ADEPT Media. Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com