L’étudiant belge Simon Van Pottelbergh à l’École des arts de LUCA a conçu TAC.TILES, une interface qui vise à améliorer l’expérience de l’utilisateur grâce à une interaction physique sans nécessiter d’expériences virtuelles.

TAC.TILES vient à la fois de la nature littérale de la conception qui est tactile et du fait que les modules agissent comme des tuiles lorsqu’ils sont assemblés.
L’interface comprend 15 modules indépendants qui peuvent contrôler la forme de base, la géométrie et les paramètres du module 3D grâce aux boutons physiques. En quelques minutes, les utilisateurs peuvent choisir la combinaison idéale de modules pour déployer leur projet spécifique. Un périphérique USB lié à chaque module permet à ces modules de se rassembler ainsi que de se séparer. De plus, en fonction de préférences, le nombre de modules peut être facilement ajusté.

La réalité est que la modélisation 3D est assez longue comme processus. Les interfaces des utilisateurs sont souvent difficiles à naviguer et se comportent souvent comme une barrière entre l’utilisateur et l’ordinateur. L’interface de Simon brise cette barrière en créant une large gamme de formes dans un court laps de temps, améliorant ainsi le processus architectural de la recherche de forme.

Le concepteur explique que lorsque les modules évolueront et seront plus fonctionnels, ils pourront également être utilisés par de nouveaux utilisateurs qui n’ont aucune expérience de la modélisation 3D.
L’appareil pourrait avoir sa place sur le marché. Lorsque nous lui avons demandé son but à propos de ce prototype, Simon VP a affirmé:
« Le but est maintenant de trouver des partenaires / entreprises qui s’intéressent à ce nouveau projet afin de le rendre réel. C’est difficile, car le concept que je propose est tout à fait nouveau et parce que le produit se compose à la fois de logiciels et de matériel. Une combinaison de plusieurs partenaires serait la bonne chose que je pense. Mais pour l’instant, c’est juste un prototype que le créateur est prêt à apporter à la vie, cherchant ainsi des partenaires.”

 



Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.