Décrit comme « révolutionnaire pour la série Galaxy note », le Samsung Galaxy Note10 + est équipé de fonctions de numérisation 3D. Le smartphone intègre une caméra DepthVision qui permet aux utilisateurs de scanner des objets pour un rendu 3D instantané.

Samsung suit le mouvement d’autres sociétés telles que SONY qui a lancé il y a deux ans le SONY Xperia avec des capacités de numérisation 3D.

« Dès le début, le Galaxy Note a toujours été synonyme de meilleures technologies et fonctionnalités. Le Galaxy Note10 s’appuie sur cette réputation pour offrir aux amateurs de Note un smartphone qui leur permet de hisser leur productivité et leur créativité à un niveau supérieur et d’alterner facilement entre leurs idées et leurs activités, explique Davy Moons, Marketing Manager Mobile chez Samsung Belgique. Chaque partie du Galaxy Note10 est conçue pour permettre aux utilisateurs d’en faire plus. Qu’il s’agisse de terminer un gros projet pour le travail, de réaliser et d’éditer une vidéo ou de jouer à leur jeu mobile préféré, le Galaxy Note10 leur permet de tout faire, mieux et plus vite. »

La technologie de numérisation 3D de Samsung

La technologie de numérisation 3D de Samsung permet de créer un modèle 3D photoréaliste de tout objet. Selon l’entreprise, les scans peuvent également être utilisés pour copier l’objet dans une imprimante 3D.

La caméra DepthVision implémentée dans la Note10 + utilise la technologie Time-of-Flight (ToF), la technologie de numérisation 3D de VIVO, une société basée en Chine. Cette technologie mesure la distance entre la caméra et la pièce à numériser en 3D en enregistrant le temps qu’il faut pour qu’un faisceau lumineux infrarouge soit réfléchi vers la caméra. Avec cette impulsion lumineuse, la profondeur d’une scène est alors capturée et affichée.

Pour utiliser la numérisation 3D sur Note10 +, les utilisateurs doivent télécharger l’application de numérisation 3D de Samsung. Ce dernier comprend un guide circulaire à l’écran qui donne des instructions aux utilisateurs. Ils doivent laisser la pièce dans une zone spécifique de l’écran et orienter la caméra dans la direction souhaitée pour une numérisation 3D. Une fois que l’utilisateur dessine un cercle complet autour de l’objet et capture tous les angles, le téléphone crée un modèle 3D de l’objet.

Les scans peuvent être utilisés aussi bien pour l’impression 3D que pour les rendus AR-3D dans les vidéos. De plus, ils peuvent également être utilisés pour imiter les mouvements des utilisateurs grâce au suivi du corps.

Le smartphone est disponible en plusieurs couleurs : Aura Glow, Aura Black et Aura Pink. Disponible à partir du 23 août, le prix de départ de cet appareil est de 1 099 euros.




Vous pouvez maintenant poster vos offres d’emploi gratuitement sur 3D ADEPT Media. Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.