Au début de l’année dernière, Local Motors a levé plus d’un milliard de dollars pour améliorer le développement de sa navette imprimée en 3D « Olli’, dévoilée en 2016. Le constructeur automobile du Tennessee a tenu sa promesse en lançant une nouvelle navette autonome, cette fois-ci imprimée en 3D à 80%.

Avec ses nouvelles mises à jour, Olli 2.0 peut accélerer l’adoption de navettes autonomes. Selon le cofondateur et CEO de Local Motors, John B. Rogers Jr., le véhicule électrique a déjà été un ambassadeur convaincant du fait que nous vivons déjà dans l’avenir. Par conséquent, pas besoin d’ attendre d’autres innovations.

« Le public ne verra pas New York avec des véhicules autonomes circulant en permanence (de sitôt ou tard) », a dit M. Rogers. « Les campus, par contre, sont un bon point de départ pour les entreprises comme Local Motors qui veulent se déployer maintenant. Ce sont des endroits où la mobilité est nécessaire et où les gens sont capables de s’approcher d’un  » robot amical  » comme Olli, » dit Rogers.

Olli 2.0

La nouvelle navette de Local Motors atteint une vitesse de pointe de 25 milles à l’heure. Par rapport au premier Olli, le processus de production d’Olli 2.0 a été amélioré : Olli 2.0 est imprimé à 80 % en 3D. Il intègre des moteurs moyeux tandis que son prédécesseur intègre des moteurs de roue d’essieu. De plus, le fabricant a ajouté deux sièges supplémentaires dans Olli 2.0 ainsi qu’un éclairage programmable.

Il y a toujours de la place pour la personnalisation avec la nouvelle solution. Le contenu médiatique peut être personnalisé pour que le véhicule soit plus en phase avec la 5G. Les fonctionnalités de réalité augmentée et de réalité virtuelle peuvent également être intégrés, si nécessaire. De plus, l’habitacle du véhicule peut être adapté à différents besoins. Si un hôpital doit utiliser Olli .0, il peut avoir besoin de moins de sièges et de plus d’espace pour transporter les patients sur des lits.

Sa méthode de communication a été améliorée. La voix en langage naturel peut utiliser le service de chatbot d’apprentissage profond d’Amazon, Lex et IBM Watson. Les deux techniques de communication peuvent être combinées, si désiré.

Toutes ces caractéristiques rendent Olli 2.0 authentique et prêt à défier le transport dans les institutions.

Local Motors a commencé la production cet été – en juillet – et les premières navettes sont attendues pour le quatrième trimestre de cette année.

Pour l’instant, toutes les navettes seront utilisées aux Etats-Unis mais Local Motors prévoit de construire une troisième micro usine en Europe. Nous ne savons pas encore où exactement, mais Olli sera bientôt disponible en Europe.

Vous pouvez maintenant poster vos offres d’emploi sur 3D ADEPT Media. Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com



Passionnée de nouvelles technologies, je m'intéresse particulièrement aux technologies d'impression 3D et leurs capacités d'impacter significativement les modes de production dans divers secteurs d'activités. Conscient de l’importance de cette technologie pour transition vers l'industrie 4.0, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept