L’impression 3D sera utilisée pour traiter le cancer du rein et de la prostate

Une étude clinique avec l’école de médecine de l’Université de New York (NYU) vise à faire progresser le diagnostic et le traitement du cancer du rein et de la prostate grâce à l’imagerie et à l’impression 3D.

L’essai clinique de deux ans

Nicole Wake – un chercheur pré-doctoral à l’Institut Sackler de Graduate Biomedical Sciences à l’école de médecine de l’Université de New Yorkmènera cette recherche.

Elle analysera comment les modèles de tumeurs physiques multicolores spécifiques aux patients, imprimés sur l’imprimante 3D Stratasys J750, peuvent potentiellement changer et améliorer la qualité des soins aux patients.

Ces modèles 3D d’organes spécifiques aux patients et leurs pathologies associées peuvent permettre aux chirurgiens et aux chercheurs d’effectuer une évaluation pré-opératoire plus précise et des conseils inter-opératoires, améliorant potentiellement les résultats chirurgicaux.

L’impression 3D offre beaucoup de potentiel pour aider à la planification chirurgicale, et en tant que chirurgiens, nous cherchons toujours des moyens d’améliorer les résultats pour nos patients », explique William C. Huang, MD, professeur agrégé d’urologie à la NYU School. de médecine. « Nous sommes heureux de mener une étude examinant comment les modèles imprimés en 3D peuvent améliorer le processus de planification chirurgicale et, finalement, influencer les soins aux patients.« 

L’imprimante 3D Stratasys J750

Avec sa capacité unique à produire des pièces dans plus de 360 ​​000 couleurs, textures, dégradés et transparences, l’imprimante 3D Stratasys J750 offre des modèles médicaux avec un large éventail de caractéristiques qui reproduisent l’apparence, la sensation et la fonction des structures organiques.

Stratasys sera d’ailleurs présente à COMPAMED pour démontrer des avancées de l’impression 3D dans le secteur de la médecine.

Quant à l’étude clinique, elle devrait se poursuivre en 2018. Au cours de la prochaine phase du projet, les chercheurs commenceront à explorer les résultats quantitatifs des patients.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !