L’impression 3D et les composites à matrice céramique au cœur de la stratégie de Rolls Royce pour l’aéronautique

Rolls Royce entend marquer sa contribution à l’avenir de l’aérospatiale civile. L’entreprise tirera parti de l’impression 3D et de nouveaux matériaux pour aider à construire l’aérospatiale civile.

Le groupe fabriquera d’ici 2025 un nouveau noyau pour la conception du moteur Rolls-Royce UltraFan®. Le moteur du démonstrateur de technologie, Advance3, intègre environ 20 000 pièces au total, et a déjà réalisé plus de 100 heures de test.

images via Rolls Royce

Certaines de ces pièces ont été fabriquées de manière additive et sont fabriquées à partir de composites à matrice céramique (CMC). Grâce à la fabrication de couches additives (ALM – additive layers manufacturing), les ingénieurs n’ont pas seulement créé de nouvelles conceptions pour les pièces, ils seront en mesure de les reproduire très rapidement au moment opportun.

« Les ingénieurs ont téléchargé des millions de points de données des essais, qui ont commencé en novembre dernier et ont vu le moteur atteindre sa pleine puissance en juillet. Advance3 joue un rôle important dans la mise en œuvre de l’IntelligentEngine, la vision d’avenir de Rolls-Royce, qui s’appuie sur une technologie et des capacités numériques pionnières pour offrir des avantages importants aux clients. »

Avantages des CMC et de l’ALM dans la fabrication d’Advance3

L’avantage des CMC est qu’ils résistent aux températures extrêmes et nécessitent moins d’air de refroidissement, tout en permettant une réduction significative du poids.

Quant à l’ALM, cette technologie permet de fabriquer des composants de moteur complexes avec plusieurs pièces en moins de parties ou en une seule. Si les temps de fabrication sont considérablement réduits, un grand avantage pour l’entreprise est la reproductibilité.

Le succès du test de ce démonstrateur est un grand pas pour l’entreprise qui avait déjà marqué l’industrie en 2015, avec sa grande structure aérospatiale imprimée en 3-D dans le moteur Trent XWB-97.

Ash Owen, Rolls-Royce, ingénieur en chef, Programmes de démonstration en aérospatiale civile, a déclaré : « Jusqu’à présent, les tests ont été totalement transparents, ce qui est une réussite remarquable quand on sait qu’il s’agit d’un moteur intégrant toute une série de nouvelles technologies ainsi qu’une toute nouvelle architecture centrale. Nous avons terminé notre première phase de tests et d’analyse des résultats. Nous aimons ce que nous constatons dans les performances des pièces CMC et ALM. »

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com




(3DA)

3D Adept est une société de communication dédiée à la technologie 3D. Notre société de médias vise à fournir les dernières tendances et analyses dans l’industrie de l’impression 3D. 3D Adept Media comprend un média en ligne www.3dadept.com, disponible en anglais et en français et un magazine bimestriel, 3D Adept Mag, également disponible en anglais et en français. Grâce à ces outils de communication, nous permettons aux entreprises spécialisées dans les technologies 3D et aux entreprises qui fabriquent leurs produits à l’aide de technologies 3D de communiquer sur leurs activités et leurs produits, ainsi d’atteindre un public cible.