Selon des chercheurs d’ABI Research, dans l’environnement industriel 4.0 actuel, les entreprises doivent sortir des sentiers battus lorsqu’elles investissent dans des technologies comme la fabrication additive, et le retour sur investissement n’est plus le seul outil permettant de mesurer l’impact de la FA dans les activités d’une entreprise.

Image via corporate finance institute

Le centre de recherche dévoile donc le Calculateur de la valeur totale de la durée de vie d’une technologie de fabrication additive (- the Additive Manufacturing Total Lifetime Value Calculator TLVC). Cette solution permettra de comparer les coûts et les économies potentiels de la mise en œuvre d’une plateforme de fabrication additive (FA) à différents niveaux d’échelle ou pour des projets potentiels. Elle assure la possibilité aux utilisateurs de voir toutes les économies qui continueront de se répéter après la fin de l’utilisation ou de la production.

« La valeur totale sur la durée de vie reflète l’impact global d’une décision d’investissement potentielle – le coût d’acquisition d’une position sur le marché et son potentiel de hausse à long terme. La fabrication additive, tout comme la conception générative, l’intelligence artificielle, la 5G, la robotique et les plates-formes IIoT, est l’un de ces domaines où nous devons penser davantage en termes de valeur à vie que de retour sur investissement. Les entreprises ne peuvent pas prendre les décisions d’investissement de la plate-forme de FA de manière isolée », déclare Ryan Martin, analyste principal de la solution industrielle chez ABI Research.

Plus de 40 intrants sont pris en compte avant un investissement dans une stratégie de FA

Les facteurs externes fournissent le total des coûts de mise en œuvre sur la période choisie, le total des économies de matériaux, le total des économies de temps des ingénieurs, les économies liées à la chaîne d’approvisionnement et à la maintenance, la période de récupération, la capacité de production, le coût par pièce et la comparaison de la production par procédé technologique de FA métallique. Le résultat final est la valeur totale de la durée de vie, qui montre la somme de toutes les économies moins tous les coûts de mise en œuvre de la FA pour diverses stratégies de déploiement potentielles.

« De toute évidence, l’un des coûts les plus importants à prendre en compte est un coût qui ne peut vraiment être comptabilisé que lorsqu’il commence à se manifester : le coût de l’opportunité. La FA permet aux entreprises de développer de nouveaux produits et, grâce à une approche systémique, d’ouvrir de nouveaux marchés. La plupart des entreprises se lancent à petite échelle, comme elles le devraient, mais elles en voient rapidement les avantages et veulent étendre leurs activités. La différence aujourd’hui, c’est que des technologies comme le jet de liant, combinées à des logiciels de conception générative et à l’imbrication des pièces, font de la FA métallique un véritable candidat au niveau de la production dans l’arène manufacturière. Peu importe que vous soyez un constructeur automobile, un fournisseur aérospatial, un fournisseur de MIM ou autre, le moment est venu d’évaluer l’impact potentiel de ces décisions, avant qu’elles ne soient prises. C’est pourquoi ABI Research a mis au point son calculateur de la valeur totale sur la durée de vie d’une technologie de FA », conclut Martin.

Il est maintenant possible de poster gratuitement des opportunités d’emplois dans l’industrie de la Fabrication Additive sur 3D ADEPT Media

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !