Fraunhofer IGD renforce son pilote d’imprimante 3D pour les applications Stratasys Polyjet

Il y a deux ans, Fraunhofer IGD, un institut de recherche appliquée en informatique visuelle – une science informatique basée sur les images et les modèles 3D – a présenté Cuttlefish, un logiciel pilote d’imprimante 3D universel qui traduit les données de numérisation 3D ou les modèles 3D générés par les logiciels de conception et de texturation pour les imprimantes 3D de différents fabricants.

Les premières applications partagées au moment du lancement étaient des impressions très précises dans les plus petits formats, réalisées avec l’imprimante 3DUJ-553 de Mimaki. Cependant, Fraunhofer IGD avait également précisé que le pilote d’imprimante 3D Cuttlefish supportait également les imprimantes 3D Stratasys Polyjet via l’interface GrabCAD™ Voxel Print™. Pour ce faire, le logiciel a été adapté aux caractéristiques spécifiques de l’imprimante et un profil de couleur calibré de manière appropriée, y compris la translucidité, a été créé.

Pour rappel, l’impression 3D multi-matériaux PolyJet peut imprimer jusqu’à huit matériaux en une seule étape de travail. Les nouvelles améliorations apportées à l’optimisation de ce logiciel incluent la possibilité de réduire les coûts tout en produisant des impressions avec une meilleure précision géométrique et chromatique.

 Philipp Urban, responsable des technologies d’impression 3D au Fraunhofer Institute for Computer Graphics Research IGD, explique le rôle joué par Cuttlefish® : “Lorsqu’il s’agit d’une question d’optimisation pour la production de masse, de demandes de couleurs spécifiques ou de degrés de translucidité, d’imbrication ou de calibrage individuel des couleurs, c’est là que nous intervenons.”

Il est intéressant de noter que le pilote d’imprimante 3D serait plus efficace pour les universités et les instituts de recherche qui utilisent des imprimantes PolyJet dans le cadre de leurs projets. En utilisant la fonctionnalité de plug-in de Cuttlefish®, les chercheurs pourraient facilement intégrer leurs propres méthodes et composants logiciels dans le flux de travail de Cuttlefish®. Cela signifie que les chercheurs n’ont pas à tout programmer eux-mêmes mais peuvent s’appuyer sur l’expertise déjà disponible au Fraunhofer IGD. Cela fait de Cuttlefish® une base optimale pour la poursuite des recherches dans le domaine de l’impression 3D.

N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram ! Si vous avez une innovation à partager pour le prochain numéro de notre magazine numérique ou si vous avez un article à faire connaître, n’hésitez pas à nous envoyer un email à contact@3dadept.com