Comment fabriquer des aimants en utilisant la fabrication additive par pulvérisation à froid?

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) a mis au point un nouveau procédé de fabrication d’aimants pour moteurs électriques sans assemblage. Le procédé de fabrication implique l’utilisation d’une technique de fabrication additive par pulvérisation à froid. La recherche a été menée par Fabrice Bernier et Jean-Michel Lamarre.

L’utilisation de méthodes de fabrication conventionnelles telles que le compactage de poudre (pour les aimants frittés) ou le moulage par injection (pour les aimants liés) nécessite l’assemblage des pièces après la fabrication des aimants. Avec la technologie de pulvérisation à froid, toutes les étapes sont combinées en une seule.

Fabrication additive par pulvérisation à froid

Avec cette technique, « un matériau sous forme de poudre fine est accéléré dans un jet de gaz comprimé à grande vitesse. Un jet de poudre frappe une cible à grande vitesse, où elle commence à accumuler couche après couche. Pour contrôler le processus, un robot industriel est utilisé pour effectuer des mouvements 3D rapides et précis, permettant la création de formes complexes. « 

Un grand nombre d’avantages sont suscités par cette technique:

En plus de réduire considérablement les coûts, ce procédé de fabrication permet des taux de formation élevés, d’où la possibilité de produire un grand nombre de kilogrammes d’aimants par heure. En outre, une fois que les vitesses utilisées dans le dépôt du matériau sont combinées avec l’absence de polymère dans la matrice de matériau, les propriétés mécaniques intrinsèques de l’aimant sont de loin supérieures aux aimants conventionnels.

Ces aimants permettent également une conductivité thermique accrue qui permet un meilleur contrôle de la température. En outre, ils résistent à la corrosion et à l’oxydation et auront donc une durée de vie plus longue.

Selon Fabrice Bernier: « cette technologie permettra la création de moteurs plus compacts et plus performants pour l’avenir et pourrait ouvrir la voie à la construction de moteurs entiers utilisant la technologie de la fabrication additive par pulvérisation à froid, offrant des avantages significatifs tels que réduction des coûts, meilleure gestion thermique et plus complexe géométries et fonctionnalités. »

Pour plus d’informations sur l’impression 3D, suivez-nous sur nos réseaux sociaux et abonnez-vous à notre newsletter!



Yosra K.

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept

%d blogueurs aiment cette page :