Les chercheurs de l’Université de Melbourne (en Australie) développent actuellement un gel imprimé 3D qui pourrait être utilisé pour réparer l’écran brisé d’un smartphone.


Accompagnée d’ingénieurs de Melbourne School of Engineering, Dr. Luke Connal et Dr. Zeyun Xiao, la doctorante Milena Nadgorny a dirigé le projet. Ce dernier est publié dans le Journal of Design and Engineering of Molecular Systems de la Royal Society of Chemistry.

Le gel auto-cicatrisant est formé de polymère qui se régénère après un dommage, tel un tissu vivant. Appelé méthacrylate d’éthyle et d’hydroxyle, c’est le polymère de base utilisé pour plusieurs types de lentilles de contact. Ce sont donc leurs propriétés régénératrices qui lui donnent cette capacité à reconstituer un écran de smartphone brisé ou d’autres objets qui peuvent subir des pressions extérieures tels que des voitures.

Selon la recherche, «les matériaux d’auto-guérison sont capables de se remettre des dommages et de restaurer leur fonctionnalité, tout comme la capacité naturelle des êtres vivants à réparer leurs tissus … Cette propriété unique offre la possibilité d’étendre la durée de vie des produits qui Est généralement limité par des pannes mécaniques. « 

Test des capacités d’auto-guérison

Une étoile de mer et des «cigares» auto-imprimés 3D ont été utilisés pour démontrer la viabilité de la recherche. Ils ont utilisé un mélange d’ingrédients semblables à ceux trouvés dans un cabinet de médecine et une cuisine.

 

Les chercheurs ont utilisé un Bioplotter 3D d’EnvisionTEC pour imprimer 3D le gel à l’aide d’une seringue. Afin de vérifier les capacités d’auto-guérison, ils ont imprimé 3D une forme d’étoile de mer, puis fait une coupe profonde sur le dessus avec un scalpel.

Le Dr Connal explique que le processus de guérison repose sur une chimie covalente dynamique: «cela signifie   que nous pouvons former, casser et réformer des liens chimiques. Lorsque nous pouvons le faire de 

manière contrôlée et déclenchée, nous pouvons manipuler les propriétés des objets imprimés.« 

 

 

 

 

Pour plus d’informations sur l’impression 3D, suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.