Après une série d’essais réussis d’impression de divers composants de fusées à grande échelle sur plusieurs mois, Orbex, une société basée au Royaume-Uni, a signé un contrat de plusieurs millions de livres avec AMCM GmbH. Cette annonce fait suite à un financement de 24 millions de dollars obtenu par la société britannique pour garantir des opportunités d’emploi dans le secteur de la haute technologie et des installations de production à grande échelle dans la région des Highlands en Écosse – Orbex prévoit notamment d’agrandir la surface de son usine de 1 000 m² supplémentaires.

Dans le cadre de cet accord, le fabricant allemand de machines personnalisées pour la fabrication additive construira la plus grande imprimante 3D industrielle que nous ayons jamais vue en Europe.

Orbex a pour ambition de produire annuellement plus de 35 systèmes de moteurs-fusées et de turbopompes d’étage principal à grande échelle, car elle augmente continuellement ses capacités de production pour les lancements.

« Bien que nos moteurs de fusée et autres systèmes critiques soient déjà assez matures après des années de tests, un système d’impression 3D interne à grande échelle comme celui-ci nous donne une vitesse et une agilité bien plus grandes à mesure que nous augmentons la production », a déclaré Chris Larmour, CEO d’Orbex. « Cela signifie que nous pouvons continuer à itérer et à augmenter encore les performances. À plus long terme, alors que nous nous préparons à plusieurs lancements par an, il nous permettra de mieux contrôler nos coûts et notre chaîne d’approvisionnement. Après des essais exhaustifs, les résultats d’AMCM ont été très concluants et nous sommes convaincus d’avoir fait le bon choix de partenaire ».

Comme nous l’avons vu dans le dernier 3D ADEPT Mag (segment d’interview pp- 27-29), AMCM est une société d’EOS qui se construit une solide réputation dans la personnalisation des machines de sa société mère. La société aide ses clients à atteindre son objectif en se concentrant sur les applications.

En fait, elle n’est pas étrangère aux besoins de l’industrie spatiale. Sa dernière collaboration avec la start-up spatiale Launcher a abouti à la production d’un moteur E-2 Launcher imprimé en 3D utilisé sur le premier étage du lanceur orbital pour mettre en orbite de petits satellites.

Dans le cas d’Orbex, l’imprimante 3D industrielle AMCM Gmbh développera des pièces de fusée en utilisant un mélange personnalisé de métaux, dont le titane et l’aluminium, pour créer un système léger conçu pour résister aux températures et aux pressions extrêmes des vols spatiaux. Elle fournira également une suite complète d’imprimantes avec des machines de post-traitement et des systèmes de “vision artificielle“, permettant l’inspection automatique par imagerie des composants imprimés.

Selon l’expert de l’espace, en imprimant les moteurs de fusée en un seul composant, on élimine les faiblesses qui peuvent se produire lors de l’assemblage et du soudage. En outre, le véhicule de lancement d’Orbex serait une fusée “micro-lanceur” de 19 mètres de long, ce qui souligne le rôle crucial des pièces imprimées en 3D pour amener les petits satellites sur des orbites polaires autour de la Terre.

« Investir dans un système d’impression 3D à grande échelle comme celui-ci en dit long sur l’ambition d’Orbex dans le secteur des vols spatiaux européens », a déclaré Martin Bullemer, directeur général de l’AMCM. « Si l’entreprise veut être leader sur le marché européen, elle a besoin de la fiabilité et de la rapidité de production qu’un système d’impression 3D à grande échelle comme celui-ci lui apportera. Et bien qu’il s’agisse d’un achat important, il permettra à Orbex de contrôler les coûts de manière significative dans les années à venir ».

Le site d’A’Mhoine est actuellement le seul spaceport britannique à avoir reçu un permis de construire, la construction devant commencer en 2021 et le premier lancement orbital en 2022.

N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram ! Si vous avez une innovation à partager pour le prochain numéro de notre magazine numérique ou si vous avez un article à faire connaître, n’hésitez pas à nous envoyer un email à contact@3dadept.com