Basée au Luxembourg, AM 4 AM est une start-up dédiée au développement de matériaux pour la fabrication additive. C’est dans une démarche éco-responsable que la société s’inscrit, pour développer des nouveaux alliages métalliques. Si, pour l’instant, il est encore trop tôt pour parler de sa technologie, on sait déjà qu’elle a déposé un brevet pour son procédé de modification de poudres.

Derrière AM 4 AM se trouve Maxime Delmée, un scientifique curieux qui s’engage dans cette aventure, avec une formation de chimiste et un doctorat en sciences de matériaux pour bagages. Aujourd’hui, dans cette Opinion de la Semaine, le fondateur dévoile la vision d’AM 4 AM, une société qui apporte finalement un vent frais dans une industrie qui se préoccupe de questions environnementales et de durabilité.

C’est au cours de ses recherches que M. Delmée réalise l’impact de la fabrication additive dans les industries qui ont des exigences élevées au niveau de leurs méthodes de production – telles l’aérospatiale, mais son intérêt pour cette technologie se focalise sur les matériaux qu’elle est capable de traiter.

Maxime Delmée

« J’ai réalisé que le marché est en pleine évolution mais l’offre des matériaux exploitables pour la FA reste faible. Nous avons pour objectif d’élargir la gamme qui peut être mise en forme par la FA », explique M. Delmée.

Beaucoup de sociétés s’inscrivent dans la même démarche. Comment vous différenciez-vous d’elles?

Notre procédé de fabrication de poudres métalliques fait la différence. Je pourrais en dire beaucoup plus très prochainement mais je peux déjà affirmer que c’est un procédé très peu polluant et qui facilite le développement d’alliages plus légers, plus faciles à traiter et moins polluants.

Pouvez-vous parler d’un alliage qui est en cours de développement chez AM 4 AM?

Oui, nous développons actuellement une poudre d'alliage d'aluminium à haute résistance mécanique, similaire à l'aluminium 7075. Cet alliage sera spécialement dédié aux secteurs aéronautique et aérospatial.

La réalité est que l’alliage d’aluminium 7075 présente souvent le zinc comme élément d’alliage qui lui confère une bonne résistance à la fatigue mais, présente souvent des fissures, ce qui le rend plus fragile, d’après M. Delmée.

« En modifiant ses propriétés, il est possible d’une part de le mettre en forme par FA et d’autre part accroître sa solidité comparée à d’autres alliages, et de faire en sorte que ses propriétés se rapprochent le plus d’alliage d’aluminium utilisé dans l’industrie conventionnelle », poursuit le scientifique.  

D’autre part, M. Delmée souligne aussi un point flagrant du marché actuel des poudres dédiées à la FA : 

Le titane est un matériau qui a actuellement le vent en poupe dans les applications de fabrication additive mais ce n’est pas le seul matériau capable de réaliser une application viable. En effet, comparées aux autres poudres métalliques, le titane promet une croissance de 29% d’ici 2024. Son utilisation serait favorisée dans le secteur aérospatial où il offre une résistance à la corrosion et aux intempéries (Rapport Global Market Insights, Additive Manufacturing with Metal Powders Market)

Toutefois, l’aluminium reste le deuxième matériau le plus demandé dans l’industrie et propose des propriétés plus qu’intéressantes (notamment sa légèreté) pour certaines applications. Cependant, il demeure intéressant d’apprécier sa solidité lorsque d’autres alliages formés à base de ce matériau sont sollicités.

Pourrait-on parler de matériaux haute performance dans ce cas ?

« Je ne parlerais pas de matériaux haute performance mais plutôt de matériaux avec des propriétés additionnelles. L'idée d’AM 4 AM est d'apporter des propriétés supplémentaires à certains alliages. Le premier produit que nous souhaitons développer est un aluminium haute résistance mécanique spécialement dédié à la FA similaire à Al 7075. Celui-ci possède des propriétés de résistance mécanique très importantes et est beaucoup utilisé en aéronautique. »

La vérité est que le fondateur d’AM 4 AM ne peut parler qu’au nom de sa société, et non au nom de tous les fabricants de matériaux. C’est aussi la raison pour laquelle, lorsqu’on lui a demandé quels étaient les éléments à prendre en compte dans le choix et la validation d'un matériau pour la FA, il a précisé, que le choix d’AM 4 AM, de développer cet alliage d’aluminium fait suite à des discussions avec différents industriels, qui ont exprimé « cette absence [comme] un frein à l'expansion des technologies FA dans l'industrie. »

Parlant du process de validation de ce matériau, il poursuit : « Ce sera, dans un premier temps, essentiellement via des tests mécaniques pour l'optimisation du procédé et des propriétés du matériau. Une fois le matériau optimisé, nous le ferons qualifier pour l'aéronautique. Cette qualification sera faite par un partenaire qualifié en aéronautique. »

Le type de technologie de FA qui pourra traiter les alliages développés par AM 4 AM 

Le fabricant de poudres métalliques nous confie que pour un début, les technologies de FA métallique par lit de poudre seront les premières à traiter ses alliages. Avec le temps, d’autres produits dédiés aux technologies EBAM, DED ou autre technologie de FA, seront envisagés.

Que souhaitez-vous dire aux entreprises de l’industrie qui vous découvrent ?

Si vous avez des problématiques au niveau des matériaux et leurs contraintes lors de la mise en forme par FA, nous proposons des solutions pour répondre à ce type de demandes.

Un dernier mot ?

Nous sommes constamment à la recherche de partenaires pour des projets de développement.  Nous restons ouverts à tout type de dialogue.

Vous pouvez maintenant poster vos offres d’emploi sur 3D ADEPT Media. Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Guest Post est une série d'interviews rédigées par l'équipe de 3D ADEPT Media. Chaque entretien aborde un sujet spécifique de l'industrie tout en mettant l'accent sur le secteur d'activité dans lequel l’entreprise opère.