Airwolf3D va encore plus loin dans l’impression 3D de bureau avec l’annonce de son système grand format de fabrication additive. Le credo du fabricant d’imprimantes est de permettre aux utilisateurs d’« imprimer encore plus grand » en utilisant des matériaux industriels tels que l’Hydrofill.

« On nous demande souvent ce qui rend nos machines différentes », a déclaré Erick Wolf, co-fondateur et CEO d’Airwolf 3D. « Tout ce que vous avez à faire est de regarder le type et la qualité des pièces que l’EVO 22 est capable de fabriquer – des pièces à grande échelle qui non seulement présentent une belle qualité d’impression, mais aussi la résistance et les propriétés mécaniques requises pour les prototypes fonctionnels et les pièces prêtes à la production. D’autres machines de cette catégorie de prix n’offrent tout simplement pas le même niveau de performance et de qualité, que ce soit parce que leurs lits et leurs extrémités chaudes ne parviennent pas à atteindre et à maintenir les températures requises pour un filament pur de qualité technique ou parce qu’elles coupent les coins et utilisent une construction fragile qui, encore une fois, ne peut pas soutenir une fabrication industrielle avancée de bureau ».

L’EVO 22

La première machine EVO a été lancée au CES 2018 en janvier, la nouvelle EVO 22 est équipée d’une extrudeuse de type cartouche et d’une extrémité chaude QuickChange renforcée à trois boulons pour une extrusion plus rapide et plus précise des matériaux. La machine intègre aussi l’environnement de construction Tri-Heat™ de la série EVO.

Composé de deux chambres chauffantes intégrées et d’un lit d’impression haute température, évalué à 160 degrés Celsius, le Tri-Heat™ Build Environment permet aux utilisateurs de mieux contrôler la température ambiante interne de la machine, ce qui leur permet de créer l’environnement thermique idéal pour la production de pièces de grande taille. Combinée avec une extrémité chaude en instance de brevet et un design de chambre fermée, la technologie TriHeat™ optimise et régule la chaleur nécessaire pour augmenter la résistance des pièces tout en minimisant les fissures et les déformations.

L’EVO 22 intègre le firmware d’Airwolf 3D fonctionnant sur la carte GENESIS, un microcontrôleur personnalisé de qualité automobile 32 bits développé spécifiquement pour fournir un bon contrôle à très haute température. De plus, l’EVO 22 est livré avec un système de filtration d’air HEPA et carbone, un cadre en instance de brevet 100% aluminium, un cadre de lit en acier inoxydable en une seule pièce, une vis à billes en Z et un système de mouvement CoreXY à guidage linéaire.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com




Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept