Cerebra, une organisation d’information sur la santé et les soins sociaux pour les parents et les personnes qui s’occupent d’enfants atteints d’une maladie du cerveau, a récemment fabriqué un tireur de balle de tennis imprimé en 3D pour un garçon qui souffre de paralysie cérébrale.

Cerebra intègre un centre d’innovation interne qui développe des produits personnalisés pour les enfants atteints d’une maladie du cerveau. Selon l’innovation, le centre travaille souvent en collaboration avec différents centres du pays. Cette fois, les concepteurs des produits ont collaboré avec ATiC – le centre de recherche intégré de l’Université -.

Harry Flynn est un jeune garçon de 11 ans atteint de paralysie cérébrale athétoïde. En d’autres termes, il a de faibles capacités motrices et compte sur son fauteuil roulant pour se déplacer.  Malgré ses défis quotidiens, le jeune garçon demeure un homme occupé avec plusieurs activités : musique, cinéma…Cependant, depuis l’arrivée de son chien Addi dans sa vie, la vie de Harry s’est davantage améliorée.

« Il aide Harry en ouvrant les portes, en ouvrant les tiroirs, en allumant les lumières et en en enlevant les chaussettes et les manteaux », dit Hilary, la maman de Harry. « Plus important encore, c’est un ami constant et il l’encourage à sortir, ce qu’avant d’avoir Addi, il n’aimait pas faire. »

« Harry voulait tant jouer avec Addi, qui adore courir après un ballon. Malheureusement, Harry n’a ni la force ni la coordination nécessaires pour lancer. Il adorait être dehors avec Addi, mais on pouvait voir la déception sur son visage chaque fois que nous allions faire une promenade. »

C’est exactement là que le centre d’innovation entre en jeu. L’équipe de concepteurs de produits a développé le tireur de balles de tennis pour Harry.

Ils ont conçu un support qui pouvait supporter le lanceur tout en restant fixé sur le châssis du fauteuil roulant de Harry. Le mécanisme de tir du lanceur devait être modifié, de sorte que tout ce que Harry avait à faire était d’appuyer légèrement dessus pour libérer la balle. Ils ont pris comme point de départ un tireur de tennis Nerf et l’ont adapté avec des pièces imprimées en 3D. Le Dr Ross Head du Cerebra Innovation Centre explique l’ensemble du processus : « Tout ce que Harry veut pouvoir faire, c’est la réciprocité et la seule façon de le faire est de lancer une balle pour son chien, mais il n’en a pas la force », dit-il. « Nous avons pu travailler avec ATiC pour imprimer en 3D et créer des pièces qui ne demandent aucune dextérité à Harry pour qu’il appuie sur la gâchette. »

A partir de maintenant, Harry peut tirer avec le lanceur sans problème. Il peut maintenant déplacer son fauteuil roulant quand il le veut. L’équipe de fabricants a intégré les commandes du joystick dans son fauteuil roulant afin que Harry puisse facilement contrôler le lanceur.  Ce jeune garçon pourra maintenant jouer avec Addi, qui le soutient chaque jour de sa vie.

Vous pouvez maintenant poster vos offres d’emploi sur 3D ADEPT Media. Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com



Passionnée de nouvelles technologies, je m'intéresse particulièrement aux technologies d'impression 3D et leurs capacités d'impacter significativement les modes de production dans divers secteurs d'activités. Conscient de l’importance de cette technologie pour transition vers l'industrie 4.0, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept